circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Le forum jouets vintage
Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Création, une Bugatti 35 sur un circuit autoroute LR

Message par LR82 » 03 Fév 2014, 17:27

La motorisation et la transmission.

Je voulais une voiture qui roule à la même vitesse que les voitures de l'Auto-route Louis Roussy.
Sachant que les voitures LR roulent à 1 mètre/seconde, sachant que le diamètre des roues de la Bugatti 35 est de 38mm avec les pneus, à quelle vitesse doit tourner l'essieu arrière ? quel est le rapport de réduction à mettre en place connaissant le régime du moteur électrique à 20 volt ?

Ensuite, il fallait trouver le petit moteur 20 volt et le réducteur de vitesse...ça n'a pas été facile. Après une semaine de recherche, j'avais cru trouver le bon, par chance il devait posséder un réducteur de vitesse intégré avec la vitesse maximale idéale; je commande, il arrive après 3 semaines de transport car il vient de l'autre bout du monde. Je le teste, il tourne à la moitié de la vitesse attendue !!!
En conséquence, j'ai dû rechercher 2 nouveaux pignons à couple conique ayant un rapport de 2 pour augmenter la vitesse, cette fois j'ai trouvé en France, inconvénient du système, ces pignons ont un encombrement important (bien qu'étant au module 0,5), mais dans mon malheur j'ai eu la chance qu'ils "rentrent" dans la largeur de la carrosserie, ça se jouait à quelques mm. Mais, j'ai dû faire des découpes dans le fond plat de l'auto.
Pour un bon fonctionnement, ce type de pignon demande un montage précis, dans un même plan et avec un jeu réduit, c'est pourquoi j'ai décidé de faire une platine en laiton où j'ai pu fixer tous les éléments et me faciliter le montage.

Nota: la partie cylindrique du moteur est le réducteur de vitesse.

Image
Image
Dernière édition par LR82 le 20 Mai 2016, 00:42, édité 1 fois.


Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Création, une Bugatti 35 sur un circuit autoroute LR

Message par LR82 » 03 Fév 2014, 18:10

Montage de l'ensemble des éléments.

J'ai pu réutiliser divers éléments de la maquette Revival, sièges, dossier, cloison compartiment moteur, tableau de bord et volant.
Image
Image
Image

Par contre, j'ai refabriqué quelques accessoires tels que les leviers de frein, bouchon de réservoir d'essence, commande de direction factice....
Sur ces dernières photos, on peut voir les améliorations suite aux essais sur circuit, pneus plus larges, rainurés à l'avant et crantés à l'arrière.
Les pneus sont fabriqués dans du tore de caoutchouc de 7mm, coupé au cutter, collé bout à bout à la cyanoacrylate; ensuite ils sont passés au tour à métaux pour être aplani et rainuré; les crampons des pneus arrières sont réalisés par des découpes au cutter, c'est un peu galère !

Le pilote est un pilote de voiture Marklin autobahn 13301 qui était un autre circuit automobile électrique (fabriqué en Allemagne de 1934 à 1937). Mais ceci est une autre histoire....
Image
Image
Image
Image

Fin de la description de ce modèle
Dernière édition par LR82 le 20 Mai 2016, 15:21, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Création, une Bugatti 35 sur un circuit autoroute LR

Message par LR82 » 08 Fév 2014, 18:01

J'ai terminé les essais de la Bugatti 35.
J'ai effectué quelques petites modifications pour améliorer le fonctionnement, maintenant elle tourne très bien.
Et le petit moteur montre qu'il est largement assez puissant.
Voici le lien de la vidéo, mettez le son pour entendre le petit moteur électrique:

http://www.youtube.com/watch?v=2bpL8aoYJM0

Même mon chat a été curieux de la voir tourner !!!

Avatar de l’utilisateur
bullit_109
Expert**
Expert**
Messages : 845
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Ardenne 08 Ligue 05 Nord - Est
Contact :

Message par bullit_109 » 08 Fév 2014, 22:10

manque plus que le grand Juan Manuel Fangio à son bord pour faire tomber les chronos.
Bravo magnifique réalisation. :ok:
TO BE OR NOT TO BE...

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 08 Fév 2014, 22:38

et oui, quel dommage, j'ai oublié de remettre le pilote !!!

Heberger image" width="100" height="100" alt="Avatar de l’utilisateur" />
rod
Elite
Elite
Messages : 2007
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par rod » 08 Fév 2014, 23:16

Le travail est magnifique, je serais tenté de dire "comme d'habitude" :bravo:
Si je puis me permettre une remarque, un moteur plus costaud permettrait peut être a la voiture de moins "s’assoir" dans les courbes, ou alors envisager une seul roue motrice.
Celui qui se transforme en bête, se délivre de la douleur d'être un homme.

Avatar de l’utilisateur
lehornetvosgien
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 3318
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par lehornetvosgien » 08 Fév 2014, 23:30

c'est beau,c'est beau et en plus c'est beau :bravo: :bravo: :bravo:
vive le hornet...pas folle la guêpe...

Avatar de l’utilisateur
Ibense
Messages : 3
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par Ibense » 09 Fév 2014, 10:57

Génial, je suis étonné par ce magnifique travail de documentation et de recherche. Votre collection est d'ailleurs magnifique.
Les modèles basés en Bburago sont également d'un goût exquis.
Merci beaucoup de partager avec nous tous.

Salutations.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 10 Fév 2014, 14:19

rod a écrit :Le travail est magnifique, je serais tenté de dire "comme d'habitude" :bravo:
Si je puis me permettre une remarque, un moteur plus costaud permettrait peut être a la voiture de moins "s’assoir" dans les courbes, ou alors envisager une seul roue motrice.
Merci pour les encouragements.
Il est vrai que le moteur force dans les virages (plus à droite qu'à gauche, parce que l'angle de braquage est plus important). Je ne pense pas que ce soit dû à un manque de puissance, d'ailleurs il force beaucoup moins pour monter le pont. Je crois plutôt que ce soit dû à une mauvaise conception du train avant au niveau de la direction, je n'ai pas respecté une des règles:

Quand on fabrique un train avant sans base de mécanique, on serait tenté de penser qu'il faut que les 2 roues avant soient toujours parallèles, même dans les virages, et bien c'est faux !

Pour qu'une automobile fonctionne bien dans les virages, il faut que sa direction soit conçue de façon à ce que la roue se trouvant à l'intérieur du virage décrive un cercle dont le rayon est plus petit que le cercle décrit par la roue extérieure. Pour ce faire il faut que l'angle de braquage de la roue intérieure soit supérieur à celui de la roue extérieure.

Pour répondre à ceci , il faut que la direction respecte l'épure de Jeantaud (parfois appelé quadrilatère de Jeantaud) ou steering Ackerman diagram pour les anglophones.

Sans le respect de cette épure, une des 2 roues avant doit perdre son adhérence pour que la voiture tourne dans le virage.
Comme je n'ai pas respecté cette épure et que j'ai enduit les pneus d'un produit améliorant l'adhérence, les roues refusent de "riper" et font forcer le moteur.

Comment respecter l'épure de Jeantaud:

Si A est l'axe de rotation de la roue gauche
Si B est l'axe de rotation de la roue droite
Si C est l'axe de rotation du levier de direction de la roue gauche
Si D est l'axe de rotation du levier de direction de la roue droite
Si E est le centre de l'essieu arrière

Il faut placer les axes de rotation des leviers de direction (C et D) de telle façon que les prolongations des droites AC et BD s'interceptent en E lorsque les roues avant sont en position de ligne droite (parallèles aux roues arrière)

Image

Je ne sais pas si je vais réaliser la modification, quelques copains ayant vu l'auto tourner m'ont demandé comment j'avais fait (c'est bien involontaire) pour la faire ralentir dans les virages et trouvaient que c'était très réaliste... alors???

De plus le fonctionnement de l'auto en virage n'est pas facilité puisque l'essieu arrière est rigide et qu'il n'y a pas de différentiel. Là aussi, la roue intérieure devrait décrire un cercle plus petit que la roue extérieure.
Une solution serait celle de "rod" en ne mettant qu'une seule roue motrice sur l'essieu arrière, j'ai peur que cette solution crée un autre problème par un manque d'adhérence pour monter le pont ???

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 10 Fév 2014, 14:59

Voyez que les voitures Louis Roussy sont très bien conçues et respectent l'épure de Jeantaud.


Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Création, une Bugatti 35 sur un circuit autoroute LR

Message par LR82 » 10 Fév 2014, 19:25

bullit_109 a écrit :manque plus que le grand Juan Manuel Fangio à son bord pour faire tomber les chronos.
Bravo magnifique réalisation. :ok:
Juan Manuel Fangio est monté à bord. Et ça se voit !
Il a un spectateur inattendu ...
Sur cette nouvelle vidéo, on voit bien le fonctionnement du croisement Louis Roussy. Rudimentaire mais efficace.


https://www.youtube.com/watch?v=Qq4-FSiYfVU


.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Amélioration du fonctionnement du croisement Louis Roussy.

Message par LR82 » 12 Juil 2014, 17:00

Le croisement Louis Roussy LR était une option aux 2 types de coffrets existants.
Cette option est très intéressante, elle permet de faire varier le parcours des voitures en alternant leur sens de circulation.

Le fonctionnement de ce croisement n'est pas totalement fiable.

Il fonctionne parfaitement bien quand la voiture arrive par la gauche de l'aiguille mobile, la voiture s'appuyant continuellement sur l'aiguille jusqu'à ce que celle-ci vienne en butée sur le rebord latéral de la piste.

Par contre, le fonctionnement est incertain quand la voiture arrive par la droite de l'aiguille. Dans ce cas, le mouvement de l'aiguille est uniquement provoqué par l'impact de l'auto sur l'aiguille. Si l'auto n'a pas une vitesse suffisante, l'aiguille n'arrive pas à atteindre le rebord opposé. Si l'auto arrive trop vite, l'aiguille peut aller frapper trop violemment le rebord et rebondir pour se retrouver dans une position intermédiaire entre les 2 rebords latéraux. Dans chacun de ces cas, la situation est dangereuse pour une auto lors du retour face à l'aiguille, de plus la lame de cuivre en bout d'aiguille peut être endommagée.

J'ai donc effectué quelques petites modifications (secrètes) pour améliorer le fonctionnement du croisement.
Voici la vidéo qui montre l'efficacité de ces modifications:

https://www.youtube.com/watch?v=Fb4Dqi-xYo4

Avatar de l’utilisateur
Producteam
Elite
Elite
Messages : 2654
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par Producteam » 13 Juil 2014, 11:44

Je n'ai pas tout suivi sur les changements de trajectoires mais la dernière vidéo est très sympa , la voiture est très réaliste et la vitesse bien a l'échelle du modèle . Superbe ! on imagine à l'époque les enfants émerveillés en suivant la voiture sur ses changement de directions .

:ok:
http://yankee-legend.com

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Autoroute LR louis roussy. Conception d'un rond-point.

Message par LR82 » 13 Juil 2014, 16:46

Ce post sur le sujet de l'Autoroute LR m'a permis de faire connaissance d'autres collectionneurs. Parmi eux, il y a des purs collectionneurs qui n'utilisent pas leur jouet; mais d'autres font tourner leurs voitures, certains sont des inventeurs à la recherche d'améliorations pour agrémenter le fonctionnement de leur circuit. Il faut rappeler que le circuit de base contenu dans un coffret n'est composé que de 12 éléments de piste courbes et 4 droits, permettant de faire un ovale, avec une utilisation qui devient vite "saoulante ". D'où l'utilité des options d'époque comme le croisement et le pont.

Un jour, j'ai dit à Patrick que ce serait intéressant de faire un giratoire, un aménagement routier qui n'existait pas en 1936, date de la sortie des coffrets "Auto-Route L.R.". Peu de temps après, Patrick m'a envoyé un plan, dès ce jour, je me suis dit "il faut le faire!". Nous avons échangé continuellement, dessiné des modules d'entrée/sortie de rond-point, leur aiguille mobile, le tout testé avec des voitures à l'échelle.

Image



Pendant la conception, nous avons essayé de respecter quelques souhaits:

1-Conserver le concept original LR: les autos sont libres et ce sont elles qui font manœuvrer l'aiguille d'entrée/sortie du rond-point, comme dans le croisement LR, nous ne voulions pas de commande électrique, relais...Ainsi le parcours des voitures reste aléatoire et de plus en plus varié plus le nombre d'autos sur le circuit est important.

2-Pouvoir intégrer les modules d'entrée/sortie du rond-point dans un cercle réalisé en complément par des éléments courbes de piste LR.
Le cercle du rond-point est l'équivalent d'un cercle de 12 éléments courbes LR dont le diamètre extérieur est de 92cm. Un module d'entrée/sortie de notre rond-point à l'encombrement de 2 éléments courbes LR, en conséquence le rond-point peut contenir jusqu'à 6 modules d'entrée/sortie !!! Evidemment le bon nombre de module semble être de 3 ou 4 en fonction du montage de circuit désiré et de la quantité d'éléments de piste en possession. Les modules peuvent être placés à n'importe quelle position dans le cercle, pas obligatoirement à 90 degrés l'un par rapport à l'autre.

Dans cette conception, la plus grande difficulté a été de définir la taille, la forme de l'aiguille ainsi que le positionnement de son axe de rotation. En effet, vu la longueur de l'auto (20cm), nous avons constaté que lorsque l'auto est à l'intérieur du cercle du rond-point et pendant la phase de basculement de l'aiguille, celle-ci pourrait frapper l'arrière de la voiture et gêner le basculement de l'aiguille et perturber la trajectoire de l'auto. Autre problème, il fallait que la largeur disponible entre l'aiguille et les rebords latéraux de la piste soit toujours suffisante pour le passage de l'auto dans les portions d'entrée et de sortie du module.

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Autoroute LR louis roussy. Conception d'un rond-point.

Message par LR82 » 13 Juil 2014, 18:18

SUITE.

Après la phase de conception, la phase de construction.
Et là je regrette que Patrick ne m'ait pas accompagné, nous aurions pu partager nos difficultés et trouver ensemble les meilleures solutions. Allez Patrick, il faut le construire !

L'aiguille a été facile à réaliser. Comme je ne sais pas fabriquer de rebords latéraux de piste en forme de courbe, j'ai choisi d'imiter des glissières de sécurité pour contourner le problème, le tout est composé de tube et barre de laiton de 3mm de diamètre, assemblés par soudure.
Le résultat est esthétiquement satisfaisant et le fonctionnement est intéressant car le frottement du pare-choc de l'auto est réduit.
Ensuite quelques éléments sont cachés à l'intérieur du terre-plein central, ils servent de butée entre les 2 positions de l'aiguille, ils limitent les éventuels rebonds de l'aiguille au moment du basculement.

Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Autoroute LR louis roussy. Conception d'un rond-point.

Message par LR82 » 13 Juil 2014, 18:50

SUITE

Passons aux essais.

Regardez la vidéo:
https://www.youtube.com/watch?v=dDOTT9WF0Vc

On peut dire que le test est satisfaisant et encourageant.
Maintenant, reste à construire 2 ou 3 autres modules et faire les tests avec 2 ou 3 voitures.
Je suis impatient de voir ...

Certains vont me dire: "Y a t'il des risques d'accident?" . J'en vois un, comme dans la réalité, vous êtes sur le rond-point, un fou arrive à fond sur votre droite et vous refuse la priorité. Là aussi, comme dans la réalité, ça ne devrait pas être trop grave, j'ai mon idée sur l’enchaînement de l'accident, d'où, peut être l’intérêt d'avoir conservé une largeur de piste à 2 voies à l'intérieur du rond-point alors qu'elle n'était pas indispensable au fonctionnement. D'après vous " que va t'il se passer?" .
On aura peut être la réponse pendant les essais finaux.

Conclusion:
J'espère que ce nouvel élément apportera un agrément supplémentaire à ce jouet génial. Il devrait participer à l'engouement déjà grandissant; depuis la création de post, j'ai constaté l'évolution en regardant les résultats des ventes sur les sites en ligne. Je peux également le confirmer en analysant les statistiques des lectures de mes vidéos; au départ elles n'étaient visionnées qu'en France et les pays francophones, maintenant des personnes de 46 pays au monde connaissent "l'Auto-Route LR", les lectures françaises représentent encore 60% du total.

A signaler qu'un site espagnol de slot car est venu "pomper" les infos des pages de notre forum.
http://pasionslot.mforos.com/1552581/11 ... o-route-lr

Avatar de l’utilisateur
lehornetvosgien
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 3318
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par lehornetvosgien » 13 Juil 2014, 22:26

ça me laisse....sans voix :o
c'est formidable ce que vous faites :bravo: :bravo: :bravo:
vive le hornet...pas folle la guêpe...

Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6014
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par alf77 » 14 Juil 2014, 12:42

hello
je me régale toujours autant de ce post :ok:
le contrecoup de ce post est que le prix des pièces va flambé :cry: .
vraiment du booooo travail :bravo: .
a+
alain
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Avatar de l’utilisateur
laopseu
Découverte
Découverte
Messages : 5
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par laopseu » 19 Juil 2014, 15:59

Bonjour,
Bravo pour votre blog!
Je recherche des pneus pour deux voitures LR (pour info, ailes chromées). Pouvez-vous me renseigner SVP?
Jean-Pierre

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Pneu pour voiture LR

Message par LR82 » 19 Juil 2014, 18:13

Bonjour Jean-Pierre,

Malheureusement, il n'existe pas de refabrication de pneu pour nos voitures, alors qu'elles ont toutes les pneus hors d'usage, soit qui partent en morceaux (surtout les blancs), soit usés, soit fissurés, soit trop durs et sans aucune adhérence, surtout si on a un pont.

CHOSE IMPORTANTE A SAVOIR : les pneus avant et arrière sont différents.
1-les pneus arrières sont d'un diamètre plus important que celui des pneus avant (environ 2 ou 3mm). Ceci évite que la cloche de protection du pignon de l'axe de roue arrière ne frotte sur la piste.
2-les pneus avant ont des structures plus complexes
3-les pneus arrières possèdent uniquement des stries longitudinales. visibles sur la photo, dans le rack de droite, en haut à droite. Voir photo de pneus d'origine en page 2 , dans le sujet caractéristiques des voitures de 1ère génération, au paragraphe 8 "capteur de courant" .

Je connais 2 personnes qui avaient fait fabriquer des petites séries mais qui sont épuisées.
La 1ère était en caoutchouc blanc, ils étaient uniquement striés ( 4 stries), visibles sur la photo en bas à droite. Leur diamètre n'était pas suffisant pour qu'ils soient installés à l'arrière, ou alors il fallait meuler la cloche de protection du pignon de l'axe de roue arrière .
La seconde était en silicone noir moulé, ces pneus sont visibles sur la photo, en 2 exemplaires, juste à gauche des pneus blancs. Ces pneus étaient des reproductions de pneus avant. Je les ai testé, ils adhérent bien mais s'usent extrêmement vite.
Je ne connais pas de reproduction de pneu arrière.

Image

Le fait que les pneus avant et arrière soient différents complique encore notre recherche.

Donc je me les fabrique, à partir de grands joints toriques en caoutchouc de 7mm de section. Je coupe, je colle à la cyanoacrylate, je passe au tour pour faire les stries, puis je fais les crampons en coupant au cutter (c'est un peu délicat pour avoir toujours la même taille et même profondeur).
Comme ça, je me fais les pneus de diamètres différents, ils sont en caoutchouc, donc costauds et très adhérents. Aucun de mes pneus ne s'est décollé. Seul reproche, on voit un peu la trace de l'endroit de la jonction.

Vous pouvez voir mes pneus en page 1, sur l'auto bleue, en page 2 sur mes Bugatti et mercedes, en page 4 sur la photo de l'épure de Jeantaud et le rack rouge de la photo juste au dessus (mais uniquement avec des stries longitudinales).

Avatar de l’utilisateur
laopseu
Découverte
Découverte
Messages : 5
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par laopseu » 20 Juil 2014, 23:33

Merci beaucoup pour cette réponse claire et très documentée. Je vais me rabattre sur du joint torique de 7 mm. De toute façon, je n'ai pas de quoi les faire rouler, c'est juste pour la décoration.

A bientôt,
Jean-Pierre

Avatar de l’utilisateur
laopseu
Découverte
Découverte
Messages : 5
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par laopseu » 22 Juil 2014, 10:03

Bonjour,
autre question : j'ai cassé une vis de fixation de roue avant, bloquée par l'oxydation dans sa partie filetée. J'ai réussi à extraire le pas de vis qui était resté dans le support. Est-il possible de trouver une vis similaire?

Avatar de l’utilisateur
laopseu
Découverte
Découverte
Messages : 5
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par laopseu » 22 Juil 2014, 10:08

PS : j'ai cherché dans le bricolage des vis de 3mm pour mettre éventuellement un écrou plus contre écrou mais ce sont des pas de vis plus fins.

Avatar de l’utilisateur
GuidonJr
Elite
Elite
Messages : 1422
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par GuidonJr » 22 Juil 2014, 14:01

C'est le pas de vis qui est plus fin ? Ce n'est pas du 2,5mm ?

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Vis de fixation des roues avant de voiture Louis ROUSSY

Message par LR82 » 22 Juil 2014, 14:50

Bonjour,

Je serais prêt à parier que ce problème est arrivé sur la roue avant gauche?

Il y a une chose très importante à savoir:
La vis de fixation de la roue avant gauche est au pas inverse au sens conventionnel. Les vis courantes ont un pas à droite, ici c'est un pas à gauche.
Ta vis n'était peut être pas grippée, je sais ça énerve! Si c'est le cas, tu n'es pas le premier et pas le dernier...
Comme dans les voitures à échelle 1 possédant un seul écrou central (exemple: les anglaises à roues à fils), Louis Roussy a mis ce type de vis à pas à gauche pour éviter que la vis ne se dévisse quand la roue avance (on roule plus en marche avant qu'en marche arrière).

Les vis de fixation des roues avant sont bien du 3mm mais avec un pas plus gros (0,6mm) que le pas courant en 3mm, qui est de 0,5mm.
A gauche, la vis a un pas à gauche.
A droite, la vis a un pas à droite, normal.
Il semble que tu n'aies pas abîmé le filetage du pivot puisque tu dis avoir retiré le filetage des pas. Je ne sais pas si tu vas pouvoir retrouver une vis LR ou une vis de 3mm, à pas à gauche avec un pas non habituel de 0,6mm.

Si le filetage est abîmé, ce sera plus compliqué; une solution est de refabriquer un pivot de roue, de tarauder à 3mm avec un pas de 0,5mm pour pouvoir utiliser une vis normale et de mettre un tube de laiton de 4mm extérieur et 3 mm intérieur un peu plus large que l'épaisseur de la jante. C'est ce que je fais dans mes créations Bugatti, Mercedes. Ne sois pas effrayé, on arrive à faire un pivot, relativement facilement, dans un morceau de cuivre de 3mm d'épaisseur. Parfois, on paye "cher" une petite erreur...

Avatar de l’utilisateur
laopseu
Découverte
Découverte
Messages : 5
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par laopseu » 22 Juil 2014, 19:16

C'est tout à fait ça, c'est le côté gauche .. Je me disais aussi que la vis n'était pas très oxydée pour avoir cassé. tout s'explique.

Pour le pas de vis resté dans le pivot, j'ai percé la vis pour l'extraire en faisant très attention au filetage du pivot. il est intact mais ne sert plus à rien car trouver une vis en pas à gauche... comme tu dis !
je vais plutôt suivre tes conseils : refaire un pivot. Il me faut des tarauds, des mèches et du tube, je crois en avoir vu dans les magasins de bricolage.
Je ne pense pas que mettre un pas à droite provoque le desserrage de la roue, éventuellement je le materai un peu.

Merci encore

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Module d'entrée/sortie d'un rond-point

Message par LR82 » 31 Juil 2014, 10:44

J'avance à petits pas dans la création d'un rond-point compatible avec les éléments de circuit de l'Auto-Route L.R. Louis Roussy.

Voici les photos de ma dernière évolution (indice 2) d'un module d'entrée/sortie de rond-point.

Image
Image


Son fonctionnement est satisfaisant, voir la vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=VgQZrRqkTnE

la suite: en fabriquer 2 ou 3 de plus et construire un grand circuit.
A bientôt ...

Avatar de l’utilisateur
CNJJ0
Elite
Elite
Messages : 1305
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par CNJJ0 » 31 Juil 2014, 19:19

belle pièce, belles finitions, astucieux système, bravo :ok:

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Boîtes circuit "Auto-route LR"

Message par LR82 » 21 Sep 2014, 17:36

Louis Roussy proposait à la vente 3 types de boîte:

1-La boîte référencée n°1513, grosse boîte rouge (L x l x h: 52 x 39 x 10 cm)
qui contenait une voiture, les éléments de route, des panneaux indicateurs, un gendarme, 2 pneus de rechange, un permis de conduire et une carte grise, ainsi qu'un transformateur.

2-La boîte référencée n°1503, boîte bleue de taille moyenne.
elle se différenciait de la 1513 par l'absence de transformateur.

3-La boîte référencée n°1503 A, petite boîte rouge (26 x 20 x 10 cm)
qui ne contenait qu'une voiture, un permis de conduire et une carte grise.

En page 1 de ce sujet, vous pouvez voir une photo des boîtes 1503 et 1513.

Ci dessous un extrait des catalogues 1937 et 38.

Image



Dernièrement j'ai trouvé une boîte 1503 A, la voici en photo ci dessous.
Chose bizarre, l'étiquette latérale indique "Auto-route complète 1513"
Pourquoi?


Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 120
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Boîtes circuit "Auto-route LR"

Message par LR82 » 23 Sep 2014, 14:47

Un collectionneur m'a contacté pour me dire qu'il avait trouvé des photos d'une boîte n° 1503 A.

Il s'agit d'une simple boîte en carton de la dimension d'une voiture, sans revêtement de papier de couleur, comportant un tampon 1503 A et une inscription manuelle "AUTO ROUTE ELECTRIQUE SEULE BLEUE"

Est ce que l'inscription "Auto-route complète 1513" sur ma boîte était là pour dire que la boîte contenait le support de voiture ainsi que le permis de conduire et la carte grise ?

Image


Répondre

Revenir vers « Les jouets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité