circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Le forum jouets vintage
Répondre
Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: Accessoires du circuit Auto-route L.R. Le bidon d'huile

Message par LR82 » 20 Avr 2015, 22:24

Les boîtes de jouet Auto-route L.R. contenaient plusieurs accessoires, parmi eux il y avait le bidon d'huile moteur. C'était une réplique d'un bidon d'huile Mobiloil BB.
Maintenant, cet objet est devenu rare car il est tellement petit (2cm de haut) qu'il a souvent été perdu par les enfants.
Cet accessoire en plomb est recouvert d'un papier sur lequel est imprimé le logo Gargoyle et en dessous Mobiloil BB, ceci sur les 2 faces du bidon.
Je viens de trouver un exemplaire abîmé, ne possédant plus qu'une seule face de l'imprimé, j'ai été surpris de découvrir "la face cachée": le moulage en plomb du bidon possède les mêmes inscriptions que l'étiquette papier.
Au touché, je peux dire que les 2 faces du bidons sont identiques, car je sens les incrustations sur la face possédant encore l'étiquette papier.

Image


Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Accessoires du circuit Auto-route L.R. La caisse à bidons d'huile

Message par LR82 » 04 Oct 2015, 19:15

La caisse à bidons d'huile est en zamak et permet de contenir 12 bidons Mobiloil.
Sa dimension est d'environ 20 x 30 x 60mm.
extrait d'un catalogue LR:

Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Accessoires du circuit Auto-route L.R. La pompe à essence fixe

Message par LR82 » 31 Déc 2015, 08:38

La pompe à essence fixe porte la référence 9007 au catalogue LR.
Notez l'inflation de l'époque:
au catalogue de Mai 1937, elle était facturée 4,5 Francs
au catalogue de Septembre 1938, c'était 6,5 Francs, au même tarif que la pompe à essence mobile sur pneus. A la même date, le gonfleur bibendum Michelin coûtait 5 Frs.

Cet accessoire était fabriqué en plomb creux et pèse 125 grammes.
C'est un objet imposant, 125mm de haut et une base de 28 mm au carré. Cette pompe est plus grande que toutes les autres connues, quiralu,cofalu et autres dont la plus grande que je possède mesure 110 mm de haut et ne pèse qu'environ 40 g.
Comme beaucoup des autres accessoires LR, elle porte le logo de la marque Mobiloil, le cheval ailé rouge.
Bel et très rare objet, avant de la trouver, je ne l'avais jamais vu en photographie, ni même sur les articles consacrés à l'autoroute LR, la pompe en photo dans l'article de "jouets de collection" n°1 de l'été 2004, n'est pas une pompe LR.



Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

perte de lien de photographies

Message par LR82 » 31 Déc 2015, 10:16

Comme vous je suppose, j'ai été très déçu de constater qu'une grande partie des photographies que j'avais déposées dans mes premières interventions avaient disparu.
Au début, j'ai déposé mes photographies sur le site de stockage imageshack, à l'époque le stockage était gratuit. Ensuite j'ai constaté que ce site devenait payant, j'ai déposé mes photos sur un autre site.
Je n'ai jamais été averti par imageshack que les photos déposées avant cette évolution allaient être supprimées et quand. Lorsque les liens ont disparu, j'ai recherché la raison, c'est là que j'ai découvert qu'imageshack avait décidé de casser tous les liens vers les blogs et forum à partir de novembre 2015 pour ceux qui n'avaient payé l'abonnement, ils laissaient la possibilité de récupérer les photos jusqu'en Janvier 2016, mais ça je m'en moque car bien sûr j'ai stocké toutes mes photos sur mon ordinateur. Même si j'avais voulu payer, c'était trop tard.

Bien sûr, j'aimerais tout recréer. Je ne sais pas comment faire pour déposer de nouveaux liens sur l'ensemble des posts antérieurs.
est-ce qu'un des administrateurs de ce site peut me conseiller et m'aider.

autre question: sur quel site me conseillez vous de déposer mes photos pour éviter que cela se reproduise ?


A la vue du nombre important de visites sur ce sujet, je constate qu'il doit y avoir plein de passionnés de l'autoroute LR et j'en suis heureux. Je suis persuadé que parmi vous, certains possèdent des informations complémentaires sur l'histoire de ce formidable jouet, certains doivent posséder des raretés, d'autres doivent avoir construit de beaux circuits, n'hésitez pas à partager et à enrichir le sujet.

En attendant votre participation, je vous souhaite à tous un excellent réveillon de la St Sylvestre 2015.

Avatar de l’utilisateur
RCPaper
Ligue
Ligue
Messages : 172
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par RCPaper » 31 Déc 2015, 12:33

Bonjour,
Merci pour ces nouveaux ajouts d'accessoires. Je lis avec plaisir ce post.

Au sujet des images, une solution pérenne est d'acheter de la place sur un serveur. Il faut compter entre une quinzaine et une trentaine d'euros par an.
C'est le prix de la tranquillité. Votre fournisseur d'accès peut également fournir de l'espace de stockage mais vous pouvez avoir à passer à la concurrence, donc cette solution peu s'avérer délicate. En espérant vous avoir éclairé.

Bon réveillon,
Je recherche toutes revues ou documents traitants de modélisme RC en vue d'alimenter le site rc-paper.com. Merci d'avance pour votre aide.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Accessoires du circuit Auto-route L.R. La pompe à essence roulante et gonfleur Michelin

Message par LR82 » 01 Jan 2016, 09:48

Parmi les autres accessoires de l'auto-route LR, il existe:

une pompe à essence roulante qui porte la référence 9006 au catalogue LR
Image



et un gonfleur Michelin avec son joli Bibendum assis à cheval sur le compresseur qui porte la référence 9005 au catalogue LR .
Image

Comme tous les accessoires de la marque, ils sont rares.
Je ne les possède pas et ne pourrai donc pas vous communiquer les dimensions.
Les photos du catalogue LR sont extraites de celui de mai 1937.

Bonne année 2016 à tous !

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Reproduction de pneus

Message par LR82 » 27 Mars 2016, 09:37

Bonjour,

A plusieurs reprises, les passionnés de ce jouet autoroute LR étaient à la recherche de pneus.
Depuis peu, c'est possible d'en trouver.
en contactant M. Sylvain FOURNIER MOREL qui a un site de vente en ligne de copie de pièces détachées pour jouets anciens.
site web: garageducamionrouge.over-blog.com
Il refabrique des copies des pneus avant et arrière, qui sont différents par leur diamètre et leur structure. Les copies sont fidèles aux originaux et existent actuellement en couleur noire.
Les pneus avant ont un diamètre de 27mm et possèdent des crampons alors que les pneus arrière ont un diamètre supérieur (29mm) et uniquement des stries longitudinales. Cette augmentation de diamètre permet d'éviter que la cloche du pignon de l'essieu arrière frotte sur la piste.

Avatar de l’utilisateur
Twist
Expert**
Expert**
Messages : 568
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : IDF

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par Twist » 27 Mars 2016, 10:24

Bonjour LR82,

Je n'évolue pas dans ce type de collation mais c'est très sympa à voir, à l'époque les fabricants cherchaient à reproduire les petits détails de l'échèle 1/1
Ces collectionneurs sont aussi passionnées que nous, voir peut-être plus.
Il est très intéressant de lire la présentation qu'il fait de lui même, super état d'esprit.

Carlos
J'ai toujours un oeil dans le "rétro" viseur

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

rétablissement des liens photos

Message par LR82 » 20 Mai 2016, 16:13

Bonjour,

Tous ceux qui suivent ce sujet avaient dû être déçus de voir que la majorité de mes photos n’apparaissaient plus depuis plusieurs mois.
explication:
J'avais déposé mes photos sur un site d'hébergement dont les règles ont évolué, j'avais été informé que le site allait devenir payant. mais à aucun moment, je n'avais été mis en garde sur les actions qu'ils allaient mettre en place si je ne m'abonnais pas. Le jour où j'ai constaté que les photos n'apparaissaient plus, il était trop tard, ils avaient cassé les liens de mes photos vers le forum.
Donc, je viens de déposer mes photos sur un autre site et je vous informe que je viens de recréer tous les liens vers les posts existants depuis la création du sujet.

J'ai eu quelques difficultés pour retrouver la photo pour chaque sujet parmi toute ma base de données. En conséquence, j'espère que les commentaires associés aux photos sont toujours exacts.

Ce travail me paraissait indispensable car le sujet avait perdu beaucoup de son intérêt. Mais ça a été fastidieux !

Avatar de l’utilisateur
tontonOlive
Elite
Elite
Messages : 1979
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Haute-Normandie

Re: rétablissement des liens photos

Message par tontonOlive » 20 Mai 2016, 17:14

LR82 a écrit :Bonjour,

Ce travail me paraissait indispensable car le sujet avait perdu beaucoup de son intérêt. Mais ça a été fastidieux !
Bonjour et bravo pour avoir eu le courage de reprendre ces sujets, il est vrai que c'est très agréable de voir les photos même après plusieurs années :) :ok:

A+ Olivier
La passion des autos n'a pas de taille ou d'échelle. Dans les grandes, j'aime la mini parce qu'elle est petite... Dans les petites j'aime les 1/8 parce qu'elles sont grandes!

Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6154
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par alf77 » 20 Mai 2016, 17:27

Hello
Super , beau travail de sauvetage :ok: , un plaisir de suivre ce sujet .
a+
alain
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

autre circuit électrique voiture: Kokomo electricar

Message par LR82 » 20 Mai 2016, 19:07

Dans mes différentes recherches sur la toile, j'ai découvert un autre circuit automobile électrique intéressant . Il est méconnu en France car il est américain.
Il s'agit du circuit Electricar produit par Kokomo stamped Metal Company ( Indiana)
D'après les informations récupérées, il aurait été produit de 1928 à 1932 .

Image
Image
Image
Image
Image
Image

Le principe de fonctionnement présente des similitudes avec celui du circuit autoroute LR.
En effet tout repose sur le train avant de l'auto, comme pour les autos LR, il y a un ressort de rappel entraînant le véhicule vers la droite et dans le prolongement de la partie droite du pare-choc, il y a 2 frotteurs superposés pour capter les 2 polarités de l'alimentation électrique. Ces 2 frotteurs glissent donc sur les 2 bandes métalliques horizontales de la piste qui est formée par une imitation de clôture, les poteaux maintiennent les bandes et les isolent électriquement. Génial, non?
Ce système de construction de piste offre de multiples combinaisons de formes de piste.
De plus si vous mettez des bandes métalliques de chaque coté des poteaux, vous pouvez faire fonctionner 1 véhicule de chaque coté de la piste.
Le mieux est de regarder les vidéos disponibles:

la 1ère vidéo est rapide et montre un circuit simple avec la voiture la plus courante
https://www.youtube.com/watch?v=m3V9oaoCvxc

la 2ème vidéo présente différents modèles dont des raretés en fonctionnement
https://www.youtube.com/watch?v=k2N8gXl03fU

La 3ème vidéo fait un historique de ce jouet et présente les différents modèles
https://www.youtube.com/watch?v=RduJu7OO-Vk

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

autre circuit électrique voiture: Marklin Märklin autobahn 13301

Message par LR82 » 21 Mai 2016, 17:56

Dans le domaine du jouet et du circuit automobile électrique, on doit citer le circuit autoroute de Marklin (autobahn 13301 Rennbahn).
Ce jouet du célèbre constructeur allemand a été produit entre 1934 et 1937.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image


Le concept est simple, très inspiré de ce que Marklin maîtrise depuis longtemps, le train électrique.La piste est composé de portions de piste courbes et droites; ces tronçons possèdent 2 "rails" centraux ronds, parallèles, isolés permettant d'alimenter électriquement la voiture,ces "rails" centraux s’emboîtent avec des picots et la piste présente des rebords latéraux imitant l'herbe des bas coté de la route.
La voiture est posée sur les rails centraux qui l'alimente électriquement (20 Volt) et lui serve de guide. Le train avant est monobloc et pivote dans les courbes.La voiture est maintenue sur les rails par 4 pièces en laiton passant sous les rails circulaires; ainsi le guidage est sûr et la voiture ne peut pas sortir de la route, d'ailleurs pour retirer l'auto de la piste il faut écarter ces guides par un système à 2 leviers situés à l'avant de l'auto.
Il existe 2 voitures identiques, de type alfa-Roméo, une blanche et une rouge (la plus courante). Ces voitures mesurent 19 cm de long et pèsent 420 grammes.La carrosserie est en tôle emboutie.Le châssis est également en tôle emboutie, mais de plus grosse épaisseur, le train avant et le moteur y sont fixés.

Image

Les coffrets de base contenaient une voiture et une piste à une voie, par contre il existait des coffrets avec 2 voitures contenant des portions de piste avec un rayon de courbure plus grand permettant de construire une piste à 2 voies. Il existait également un pont en bois richement décoré.

Image

Détails de la voiture:

Image
Image
Image
Image
Image
Image

des vues de dessous:

Image
Image

Un voiture Marklin à côté d'une voiture LR

Image
Dernière édition par LR82 le 22 Mai 2016, 09:29, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6154
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par alf77 » 21 Mai 2016, 18:39

Hello
Je viens de ressortir de la bibliotèque le livre "merveilleux circuits miniature" , et sur la couverture on peut voir une piste double avec deux voitures marklin , la rouge no5 et une blanche no7 . Le premier "vrais" circuit routier électrique et aussi un marklin et date de 1905 , mais il y a eu d'autres tentatives dés 1899 au usa(Carlisle and Finch Co) . Les petits circuit ne dates pas d'hier :) .
Je pense que tu doit aussi avoir cette bible du circuit miniature .
a+
alain
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Avatar de l’utilisateur
CNJJ0
Elite
Elite
Messages : 1339
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par CNJJ0 » 21 Mai 2016, 18:41

encore de superbes autos, concept différent du système Louis roussy mais là encore la volonté de reproduire les modèles est présente :ok: . Rien à voir avec les trucs en plastique récents

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

autre circuit électrique voiture: Marklin Märklin autobahn 13301

Message par LR82 » 22 Mai 2016, 09:13

Oui alf77, j'ai le très bon livre "merveilleux circuits miniatures.

Ci dessous des liens vers d'autres sources d'informations sur ce jouet:
http://www.historytoy.com/maerklin-1330 ... to-20-volt
http://www.historytoy.com/Maerklin-1330 ... -racetrack

mais surtout des vidéos où on voit les autos en action:
https://www.youtube.com/watch?v=PZwY9rxFn_Q
https://www.youtube.com/watch?v=_sdYCfArrZE
https://www.youtube.com/watch?v=mlZEjDn1h6k
https://www.youtube.com/watch?v=1KjL1WmiSYw

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

autre circuit électrique voiture: Marklin Märklin autobahn 13301

Message par LR82 » 25 Mai 2016, 19:22

Ce jouet Marklin était revendu en France dès 1934 dans les grands magasins de jouets parisiens tels qu' Orsat frères et le Paradis des enfants et certainement d'autres. Je les cite car j'ai retrouvé ces informations dans leurs catalogues annuels.
On peut penser que Louis Roussy a voulu créer un jouet concurrent à cette innovation avec son AUTO-ROUTE LR. Le projet a été lancé dès 1935 et la sortie sur le marché a été effectuée en fin d'année 1936.
Louis Roussy a bien étudié le prix de vente car à sa sortie, une voiture LR coûtait 80 Frs alors que la Marklin valait 135 Frs, le coffret de base LR 1503 avec le circuit mais sans transformateur valait 190 Frs alors que son équivalent Marklin 13301 G/1 valait 290 Frs. Ceci sans compter que le circuit Marklin de base permettait de faire circuler qu'une seule voiture; le circuit à 2 autos et 2 pistes n'est sorti qu'en 1937, il fallait acheter le coffret 13301 G/12 qui valait 650 Frs. Quant au circuit haut de gamme à 2 autos, 2 grandes pistes et le viaduc double, il fallait tout de même débourser 1050 Frs !

Documents d'où j'ai extrait une partie des tarifs, tout 2 de 1936:

Image

Image

Ce jouet Marklin n'a été produit que 3 ans de 1934 à 37, on ne sait pas pourquoi il disparaît du catalogue 1938.
L'autoroute LR est uniquement citée dans les catalogues Louis Roussy de 1937 et 38, par contre on sait maintenant que sa production a perduré jusqu'à la fin des années 40.
Je vous laisse faire des recherches de l'estimation de ces jouets actuellement, vous constaterez que les écarts de prix se sont amplifiés. Pourtant, moi qui possède ces 2 jouets, je sais où va ma très nette préférence...

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Création, une Bugatti Atalante sur un circuit autoroute LR

Message par LR82 » 23 Juin 2016, 22:49

Au risque de choquer encore une fois les puristes de la marque LR, voici la présentation de ma dernière création.

La Bugatti type 57S atalante a été présentée au salon automobile de Paris 1935 et la production commença en 1936 comme le fameux jouet Auto-route LR.

Vous aurez remarqué que j'adore les Bugatti. Après avoir construit des châssis pour une Atlantic, puis une Aérolithe et une Bugatti 35, j'ai cherché quel autre modèle de Bugatti existait en maquette métallique au 1/24 ème, cette échelle correspondant aux dimensions des voitures LR. J'ai trouvé l'Atalante produite par Franklin Mint. Les productions de ce fabricant sont d'un meilleur niveau de qualité que celles de Burago, il y a d'ailleurs une nette différence sur le prix de vente. J'ai pu en trouver une assez facilement d'occasion sur un site de vente en ligne, je ne voulais pas payer le prix fort pour ne conserver que la carrosserie! car je démonte tout pour introduire un châssis et un train avant de ma fabrication.

Comme pour tous les autres véhicules transformés, j'ai fabriqué le châssis dans une plaque de laiton de 1 mm d'épaisseur, qui avec quelques pliages et les pièces boulonnées est capable d'offrir une rigidité suffisante.

Image
Image

L'Atalante de chez Franklin étant légèrement plus large qu'une voiture LR, aussi j'ai dû fabriquer un pare-choc spécifique tout en conservant le principe LR. Je l'ai fait en laiton, quand j'aurai le temps, je lui ferai un nickelage.

Image

Ensuite j'ai entièrement fabriqué le train avant, pivots de roue avec leur bras de direction. Là aussi, je conserve le principe de construction de LR.

Image

Image

Image

Puis j'ai tourné des jantes dans une barre d'aluminium (diamètre 20 mm) dans le style des jantes plates Bugatti. J'aurais aimé faire des jantes à rayons, mais je ne sais pas encore le faire.

Image

Le plus compliqué a été la phase de fabrication des papillons de roue, à l'avant il ma fallait faire 2 boulons avec une tête en forme de papillon pour visser dans les pivots et à l'arrière 2 écrous papillons vissés sur l'axe de roue (les roues étant également vissées sur cet axe). Ces pièces en aluminium ont été partiellement usinées au tour à métaux. Le filetage des boulons a été réalisé à l'aide d'une filière de 3 mm. Le plus compliqué restait à faire à la main pour les papillons, à l'aide d'une petite disqueuse, puis d'une lime fine, la finition étant effectuée par polissage au papier à l'eau de différentes granulométries. Le résultat final me satisfait, mais quel travail de patience nécessaire car il m'a fallu près de 3 heures pour chaque pièce, sachant qu'il y a avait une 5ème pièce à faire pour la fixation de la roue de secours sur le coffre.

Image

Image

Le profil de l'Atalante ne permettant pas de placer un moteur de voiture LR, j'ai donc décidé d'utiliser un petit moteur électrique moderne, le même que celui de la Bugatti 35 déjà construite.
Etant donné que le diamètre des roues est très différent de celui de la Bugatti 35, j'ai dû recalculer le rapport de démultiplication pour que la vitesse de l'auto soit identique. J'ai réussi à trouver 2 petits pignons coniques (à module 0,5) répondant à mes besoins.

Le petit moteur a été placé à l'avant, comme dans la vraie, il est tellement petit que j'ai pu conserver l'intérieur de l'habitacle et son plancher à moquette, ainsi que les sièges, le tableau de bord et le volant. L'axe de transmission sortie moteur vers le pont arrière a pu être placé à l'intérieur du tunnel prévu à cet effet, entre les sièges, on aurait dit que cette maquette était faite pour cette transformation !
J'ai lesté la partie arrière du châssis pour donner une meilleure adhérence lors de la montée du pont. Au final l'auto pèse 560 grammes, soit 100 g de moins qu'une auto LR.

Image

Image

Image

Image

Image

Ensuite, c'était la phase de construction du palpeur électrique placé sous le châssis pour capter la polarité du centre de la piste. J'ai remplacé le sabot d'aile arrière qui était en plastique par une pièce fabriquée en aluminium, car dans les virages à droite ce sabot frotte sur le rebord de la piste et permet de capter la seconde polarité, tout comme le pare-choc avant.

Image

J'ai terminé par les finitions: remplacement du bouchon à essence, de la plaque d'immatriculation par des pièces en aluminium. J'ai également fabriqué une plaque en aluminium pour enjoliver la partie avant du châssis comprise entre la calandre et le pare-choc.

Image

Image

Cette transformation a été étalée sur plusieurs mois, ainsi je ne saurais dire combien d'heures elle a nécessité, il ne faut pas compter. Je me fais plaisir en concevant, construisant et enfin regardant l'objet terminé !

Image

photo de la Franklin transformée et d'une Franklin d'origine
Image

Image

Image

Il y a plein d'autres modèles en attente de transformation, dont une autre Bugatti mais il y aura peut être des modèles surprenants, reste à trouver le temps !
Dernière édition par LR82 le 24 Juin 2016, 01:02, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

erreur

Message par LR82 » 23 Juin 2016, 22:52

erreur

eric-Z
Elite
Elite
Messages : 2167
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par eric-Z » 24 Juin 2016, 08:51

C'est de l'orfevrerie. Bavo :) je reste sans voix ! :)

Avatar de l’utilisateur
CNJJ0
Elite
Elite
Messages : 1339
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par CNJJ0 » 24 Juin 2016, 09:09

Alors là, bravo, félicitations :ok:

Avatar de l’utilisateur
Rabbit31
Elite
Elite
Messages : 1098
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Biganos (33)

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par Rabbit31 » 24 Juin 2016, 09:11

Superbe jouet :ok:

Quel travail sur celle-ci :bravo:

Déjà les papillons :o et tu voudrais fabriquer des jantes à rayons :roll:

T'as raison, ne compte pas les heures, nous ne sommes vraiment pas raisonnables :mrgreen:

:wink:
Rabbit31

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Le brevet d'invention déposé par Louis Roussy et René Trubert

Message par LR82 » 05 Juil 2016, 15:25

Récemment un collectionneur anglais m'a fait prendre conscience qu' à aucun moment je n'avais parlé du brevet d'invention déposé par Louis Roussy et René Trubert pour protéger le concept de l'Auto-route LR.

Je savais qu'ils avaient déposé ce brevet dans différents pays. Après quelques recherches, j'ai trouvé qu'il existait un brevet en France, un aux Etats unis, un en Angleterre et 2 en Allemagne, pourquoi 2?

Le Brevet français porte le n°797206, il a été demandé le 24 janvier 1935 et a été délivré le 8 février 1936.Rappelez vous que le début de commercialisation de l'Auto-route LR a eu lieu en fin d'année 1936, une concrétisation très rapide!

ci dessous la copie du brevet.
A la lecture du brevet, vous constaterez que certaines parties de la description n'ont jamais été exploitées.
L'Auto-route LR reprend les descriptions des pages 1 et 2 jusqu'à la ligne 63 et de la page 3, résumé, des lignes 36 à 72.
Les voitures LR ne seront pas construites telles qu'elles sont représentées dans les figures 1 et 2. Je dirais tant mieux pour l'esthétique !
Elles ne seront pas entourées de bandes latérales conductrices de l'électricité. Cet équipement sera remplacé par la construction d'un châssis et d'une carrosserie en métal coulé de zamak, conductrice du courant électrique; la bande latérale sera remplacée par le chromage des ailes avant et arrière; et pour que le contact électrique soit assuré sur toute la longueur de la partie latérale de l'auto, l'aile avant sera prolongée jusqu'au sabot de l'aile arrière.
Il s'est avéré que la fonction de dépassement des autos ne sera pas satisfaisante; en conséquence, le chromage sera abandonné, cette évolution correspond à la seconde génération des autos LR qui seront totalement peintes, solution technique beaucoup plus simple, rapide et économique.

Image
Image
Image
Image
Image


Par contre, quand j'ai relu le passage des lignes 6 à 27 de la page 3, j'ai reconnu le concept du jouet américain Kokomo Electricar (datant de 1928), dont j'ai parlé dans cette page, le 20 mai 2016.
Il est surprenant de constater que Louis Roussy et René Trubert réussiront à déposer un brevet "auto-route LR" aux Etats Unis (n°US 2109403 du 22 fev 1938), alors que ce brevet reprend l'invention Kokomo.
Je me suis demandé s'ils avaient pu profiter (dans l'ignorance ou pas) d'une absence de brevet Kokomo ou si les services du contrôle des antériorités de dépôt de brevet avaient failli.
La réponse est la seconde hypothèse; les inventeurs du jouet Kokomo Electricar avaient bien déposé un brevet aux US et en Angleterre en 1928. Il faut dire qu' à l'époque, le travail de recherche des antériorités devait être très fastidieux, sans nos moyens informatiques actuels d'aide à la recherche.
Mais au final, on ne pourra rien reprocher à Louis Roussy et René Trubert puisqu’ils ne fabriqueront pas l'auto-route LR avec le concept Kokomo. Louis Roussy et René Trubert connaissaient ils le jouet américain Electricar produit à partir de 1928 ???
Par contre, ils devaient connaître le jouet allemand Marklin autobahn (décrit dans la même page, le 21 mai 2016), ce qui les a incité à déposer un brevet en Allemagne.

LRbill
Messages : 3
Inscription : 09 Juil 2016, 08:34

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par LRbill » 12 Juil 2016, 16:26

Bonjour,

Je suis le collectionneur anglais dont LR82 a parlé et avec ton aide je viens de fabriquer un pont Autoroute LR en bois et je tiens à lui remercier pour les quelques conseils qu'il m'a donné.
Vous pouvez trouver un lien à une photo et un autre à un vidéo court au-dessous.

Vous voudrez bien m'excuser pour mon français médiocre!


https://www.dropbox.com/s/a0pcczltasm4h ... .jpeg?dl=0

https://www.dropbox.com/s/6jfcmjo5ewqhd ... 9.mov?dl=0

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Entretien des portions de circuit

Message par LR82 » 17 Juil 2016, 17:56

Tout d'abord, un grand bravo à LRBill pour sa construction de pont.
Il est vraiment très beau et très ressemblant à l'original avec ses plantes qui poussent dans les joints de pierre.
Merci aussi pour la vidéo.
Mais il ne doit pas être le seul à avoir des vidéos, allez y, montrez nous vos circuits !

Aujourd'hui je voudrais parler des portions de circuit.
Rappel: la partie centrale de la piste est le plus souvent en fer recouvert d'une très fine couche de cuivre déposée par galvanoplastie. Il y a eu quelques séries en fer blanc, certainement pendant une courte période à cause de la pénurie de cuivre de la seconde guerre mondiale.

Généralement les parties latérales des pistes sont en fer blanc, mais j'en possède aussi en fer cuivré qui ont dû être produite en petite quantité.

En conséquence, il faut être vigilant et ne pas utiliser de moyen abrasif pour nettoyer nos pistes sous peine d'éliminer les couches de dépôt de cuivre ou de zinc et de donner champ libre à la corrosion du fer.

Je ne connais pas de produit miracle au nettoyage, il faut donc éviter d'acheter des portions de pistes corrodées.
Si quelqu'un possède une solution, merci de nous la communiquer. Je rappelle que cette base est participative et qu'elle est faite pour que les collectionneurs échangent leurs connaissances et leurs conseils. Il y a plein de collectionneurs d'Auto-route LR, allez-y !!!

Par contre, il ne faut pas hésiter à acheter des portions de piste saines mais dont un bon nombre de rivets sont défaillants.

Parmi mes différents ensembles de portions de piste, j'ai pu constater l'utilisation de 4 types de rivets; il en existe en cuivre et en aluminium, qui tiennent tous les 2 bien dans le temps; ensuite on en trouve en fer blanc dont les têtes et les sertissages sont fissurés sur le pourtour car peu malléable. Le plus courant des rivets est celui en laiton (cuivre jaune, comme certains l'appellent à tort); généralement la tête de ces rivets (partie visible) a un diamètre très peu supérieur au trou, de plus cette tête est peu débordante (en épaisseur)de la piste, ils n'ont pas la forme conventionnelle des rivets creux à tête de type B. Le montage avec ces rivets est donc moins résistant aux manipulations et les têtes s'arrachent parfois, n’assurant plus leur fonction. Je pense que ces rivets ont été choisis pour éviter des trépidations au passage des roues des autos ?

Pour remplacer mes rivets défectueux, j'ai fait le choix d'utiliser des rivets creux à tête de forme B, de 3 mm de diamètre et 3 mm de longueur (sous la tête); c'est la longueur idéale pour faire un sertissage suffisamment large. J'ai choisi le cuivre pour sa grande malléabilité et la facilité à réaliser le sertissage. Pour ce faire, j'enfile le rivet par la partie visible de la piste, je retourne la piste en appuyant la tête de rivet sur une petite enclume pour réaliser le sertissage. Dans un 1er temps, je frappe (pas à la masse !) la partie cylindrique du rivet à l'aide d'un pointeau conique large; cette opération permet déjà de bloquer les parties à assembler et d'ouvrir le rivet en forme de V; dans un second temps,toujours avec un petit marteau (pour éviter de déformer la tête du rivet) il reste à frapper d'un coup sec sur cette partie avec un poinçon cylindrique plat d'un diamètre suffisant (6mm, c'est bien). Ainsi j'obtiens un sertissage avec des rebords parfaitement réguliers et circulaires.

J'ai opté pour le rivet cuivre, mais il se peut que cela fonctionne tout aussi bien avec le rivet en aluminium. J'achète de bons rivets calibrés de fabrication française, attention aux rivets asiatiques de piètre qualité.

Pour info, j'ai payé 25 € les 100 rivets. Si toutefois des collectionneurs étaient intéressés, qu'ils me le fassent savoir rapidement par la messagerie privée du site. Il serait intéressant de faire un achat groupé, permettant d'acheter un lot de 1000 rivets dont le coût serait certainement avantageux, je ferais l'achat, les lots (minimum 50 rivets) et leur expédition.

Si des collectionneurs voulaient restaurer des croisements LR, il faut savoir qu'à certains endroits, il faut des rivets de 4 mm de longueur.

Image
Image
Image
Image

les rivets en cuivre de réparation, comparés aux rivets laiton d'origine.
Image

Le rivet du bas est un rivet cuivre après sertissage (vue de dessous la piste)
Image

LRbill
Messages : 3
Inscription : 09 Juil 2016, 08:34

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par LRbill » 18 Juil 2016, 17:56

Suivez le lien au-dessous pour voir une manœuvre de dépassement LR.

https://www.dropbox.com/s/aw3mllref9qyy ... 2.mov?dl=0

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

dépassement de voiture LR

Message par LR82 » 22 Juil 2016, 00:02

Bravo LRbill,

Merci pour cette vidéo du dépassement de voiture LR.
Tu nous présentes la preuve de la possibilité de dépassement réalisable avec les voitures chromées, telle que Louis Roussy l'expliquait à la sortie du jouet.
Excellente prise de vue.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

fabrication de copies de pneus blancs

Message par LR82 » 22 Juil 2016, 00:16

Monsieur Sylvain FOURNIER MOREL, responsable du magasin "Le Garage du Camion Rouge", fabricant de copies de pièces détachées pour jouets anciens, m'informe qu'il a à disposition une nouveauté, des copies de pneus blancs pour les voitures LR de la 1ère génération, voitures chromées.
Si vous êtes intéressés, vous pouvez le contacter par messagerie à:
camion_rouge@hotmail.com

Maintenant, il est donc capable de vous fournir tous les types, noirs et blancs, pneus avant et arrières.
Voici une photo du produit:
Image

LRbill
Messages : 3
Inscription : 09 Juil 2016, 08:34

Re: Dépassement de voiture LR.

Message par LRbill » 22 Juil 2016, 06:51

Merci LR82. Mais je suis d'accord avec ce que tu as me dit, c-à-d, «je te déconseille franchement de limiter ce genre d'essais car tu risques d'avoir une voiture cassée à cause de la fragilité du zamak». Donc maintenant que j'ai le preuve, grâce à ma video courte, que ça marche, je ne serai pas le faire encore!

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 161
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Comment le circuit Auto-route LR aurait pu évoluer: course de voitures LR

Message par LR82 » 25 Juil 2016, 18:15

Il y a beaucoup de collectionneurs qui me disent "c'est dommage qu'on ne puisse pas faire des courses de voitures sur le circuit Auto-route LR".
Effectivement, ce jouet a été conçu un peu comme un train électrique, le jouet favori dans les années 1930.

Et puis, il y a une semaine, une ami collectionneur, Jean-Louis me dit: je crois que j'ai trouvé une solution pour faire des courses de voitures LR. Il suffirait de faire rouler de front les 2 voitures sur la même piste, une à droite, une à gauche. Et pour ce faire, il faudrait transformer une voiture pour qu'elle roule à gauche, à l'anglaise.
J'ai trouvé ça génial et me suis dit, "pourquoi je n'y ai pas pensé avant !"
Je n'ai pas traîné car je savais que ça allait fonctionner.

J'ai aussitôt fabriqué un pare-choc spécifique nécessaire à la transformation. Je l'ai implanté sur une voiture rouge chromée dont le support de pare-choc avait été cassé. Vendredi soir, l'auto était prête.

Image

Samedi, j'ai monté un circuit pour une course équitable (très symétrique, avec les mêmes courbes). Toutes les précautions ont été prises pour éviter de salir la moquette neuve du salon...

Image

J'ai fait les essais de la voiture anglaise. Comme je le craignais, j'ai dû refaire une lame de ressort pour avoir la force de rappel optimale vers la gauche, puis faire quelques réglages pour augmenter le rayon de braquage car elle sortait un peu trop large dans les courbes intérieures. Tout a été réglé en moins d'une heure. Ce qui a été le plus long a été de trouver une voiture concurrente suffisamment performante pour s'aligner en course contre cette diable de voiture anglaise rouge qui roule vraiment très vite.
Samedi soir, la concurrente n'était pas encore choisie , les essais ont duré jusqu'à minuit, difficile de regarder la télé dans le salon !

Dimanche matin, après une optimisation du moteur, la blanche a gagné les éliminatoires.
Elle a pu participer à la 1ère vraie course de voitures LR.

Image

Aussitôt, caméra en main, petit montage et voici le film:
Un régal pour les yeux de collectionneur!


https://www.youtube.com/watch?v=LxdRHVsxd_g

Pour faciliter les essais, les 2 voitures étaient alimentées électriquement par le même transformateur, une alimentation stabilisée en courant continu me permettant de régler et lire l'intensité de consommation globale et surtout de déclencher automatiquement en cas de court-circuit. C'est donc principalement la performance du moteur qui compte dans cette course. J'ai identifié quelques réglages pour améliorer chaque auto. notamment la rouge freine énormément dans les courbes intérieures, la blanche oscille dans les lignes droites....
Par la suite et pour faire de vraies courses, il faudra couper le fil électrique de connexion entre les 2 rebords de piste et brancher un transformateur à variateur de tension sur chaque bordure; ainsi 2 pilotes pourront gérer individuellement la vitesse de leur auto.

Je pense que si cette évolution avait été faite, elle aurait pu donner un attrait supplémentaire énorme à l'Auto-route LR. Tous les enfants rêvent de courses. Et en ce domaine l'Auto-route LR n'avait pas de réponse, le dépassement fonctionnait difficilement avec une voiture à l'arrêt (n'est-ce pas Bill ?), il était impossible avec les 2 voitures en marche.

Avec cette évolution, on fait mieux que des slot-car des années 60 !!!!! La liberté des voitures LR sur la piste est inégalable

Donc encore grand bravo à Jean-Louis !
J'espère que Bill (notre collectionneur anglais) sera heureux de voir une voiture LR anglaise.

Mais il reste plein d'évolutions à créer...


Répondre

Revenir vers « Les jouets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité