circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Le forum jouets vintage
Répondre
Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par LR82 » 16 Sep 2013, 16:20

Jusqu'en 1936, Louis Roussy produisait principalement des trains jouet.
En 1935, il demande à Monsieur René Trubert, ingénieur chez le fabricant, de lui concevoir un circuit automobile électrique. Il ne sera pas déçu car le jouet inventé est très original, les autos roulent librement sur la chaussée qui ne comporte pas de fente ou guide central.
L'année suivante, le projet devient réalité. Dès la fin Août 1936, Louis Roussy adresse un courrier aux revendeurs de jouets, les avertissant d'une grande nouveauté dans sa production, "L'AUTO-ROUTE L.R", l'annonçant comme une révolution dans le jouet électrique, il complète son argumentation en leur expliquant que ce jouet serait un sujet attractif pour leur vitrine.
C'est donc pour Noël 1936 qu'est mis en vente ce circuit d'automobiles électriques.

Voici le feuillet publicitaire annonçant cette nouveauté:
Image

Les autos mesurent 20 cm de long, sont construites en Zamak et pèsent environ 650 grammes. Du costaud !
le moteur est alimenté par un transformateur 20 Volt, une des polarités se trouve sur la partie centrale de la piste (généralement cuivrée) et l'autre sur le bord des éléments de circuit; ces 2 parties sont isolées entre elles par une plaque de bakélite qui sert de moyen de fixation par rivetage.
L'auto capte la 1ère polarité par un frotteur situé sous l'auto, la seconde polarité étant captée par la partie droite du pare-choc avant qui frotte sur le rebord droit de la piste. La géniale invention est d'avoir donné un seconde fonction au pare-choc, il assure le braquage des roues; le pare-choc est articulé à la pointe de l'auto, un ressort de rappel maintien le pare-choc en position ouverte et faisant braquer les roues vers la droite pour maintenir la liaison électrique; quand l'auto se rapproche trop du bord le pare-choc fait braquer l'auto vers la gauche pour que l'auto s'écarte. C'est donc une rapide oscillation permanente droite/gauche qui fait maintenir le cap en se servant du rebord de la piste. ça marche très bien et l'oscillation est à peine visible.

faisons une pause et si je n'ai pas été assez claire, je vous invite à regarder la vidéo dans laquelle j'explique tout ça:
http://www.youtube.com/watch?v=AkSgf3xNkDc
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 14:31, édité 1 fois.


Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 16 Sep 2013, 18:20

Maintenant passons à la démonstration avec 2 de mes autres vidéos.

2 voitures qui tournent ensemble et qui manquent de se percuter ( vers les 50 secondes de la vidéo) :
http://www.youtube.com/watch?v=qv3AvgwVvSU

1 seule:
http://www.youtube.com/watch?v=8nr8p3ZbZ9I

Vous remarquerez qu'il ne faut pas avoir de fuite de gaz près du circuit !

Ces circuits étaient vendus dans des coffrets en carton. Il existait 2 versions de boite de taille et de couleur différentes, dans chaque type il y avait 1 voiture, 1 gendarme en plomb, 2 panneaux de signalisation, 1 faux permis de conduire et une carte grise, 12 portions de circuit courbes et 4 droites, ce qui permettait de faire un circuit ovale; ce qui différenciait les boites était la présence ou non d'un transformateur car les acheteurs pouvaient déjà en posséder un s'il avait un train LR. Les boites avec transformateur étaient rouges et les autres bleues.
les 2 couleurs les plus courantes pour les autos étaient le rouge et le bleu. Mais il existe plein d'autres couleurs, blanc ivoire, noir, bleu clair, bleu foncé, rouge clair, rouge foncé et de très rares, prune, vert et caramel.
Sachant qu'il y a 2 versions d'auto, la 1ère version ayant les ailes chromées alors que la seconde est entièrement peinte, ça nous fait un paquet de combinaisons possibles. La production n'aurait duré que pendant 2 années, ce jouet est donc assez rare, je pense qu'aucun collectionneur ne les possède toutes.
Pourquoi avoir fait des autos avec les ailes chromées? au départ les autos ont été conçues pour pouvoir se redoubler, c'est également la raison de la présence de la plaque d'immatriculation arrière qui est oblique. La voiture voulant redoubler devait percuter l'arrière de l'auto devant elle, faire un écart à gauche mais elle devait continuer à capter le courant par le pare-choc avant en frottant sur les parties latérales chromées de l'auto qu'elle redoublait; et comme tout ça ne marchait pas bien, il a été décidé d'abandonner le chromage. Cet abandon présentait plusieurs avantages, gain de temps, réduction des coûts de fabrication; de plus le chromage du Zamak ou Zamac nécessitait une technique particulière, à l'époque on savait mal chromer sur du Zinc, le Z de Zamak, le zinc étant le composant très largement majoritaire de l'alliage.
Il existe peut être une seconde raison pour l'abandon du chromage, Monsieur Trubert aurait quitté l'entreprise pour créer la sienne et aurait emmené avec lui le spécialiste de la galvanoplastie de la maison LR. Monsieur Trubert est parti fabriquer des robinets thermostatiques et ne s'est pas arrêté jusqu'à sa mort de concevoir et de déposer des brevets dans des domaines très variés. Je tiens cette information par le fils de Monsieur Trubert.


Photos d'une coffret bleu:
ImageImage

Différence de taille entre les coffrets rouge et bleu:
Image

Dos du couvercle du coffret rouge:
Image
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 12:11, édité 4 fois.

Heberger image" width="100" height="100" alt="Avatar de l’utilisateur" />
rod
Elite
Elite
Messages : 2007
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par rod » 16 Sep 2013, 18:57

J'aimerai connaître l'encombrement du grand circuit de la video.
Pour avoir été curieux et aprés avoir cherché un peu sur le net des infos sur ce circuit, il semblerai que vous soyez "le" spécialiste de ce jouet magique.
Celui qui se transforme en bête, se délivre de la douleur d'être un homme.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 16 Sep 2013, 19:00

Mon circuit est beaucoup plus long et plus complexe que le circuit qu'on peut réaliser avec le contenu d'une boite " Auto-route L.R " . Il mesure environ 15 mètres de long. Sans faire de mesure précise, les voitures mettent environ 15 secondes au tour, soit du 1m/s soit près de 4km/h. Comme les autos sont environ à l'échelle 1/24, on peut dire qu'elles tournent à 100 km/h de moyenne !!!! pas mal mais c'est moins que ce que Louis Roussy annonçait dans ses catalogues publicitaires à l'époque, il disait 200.

Image

Louis Roussy proposait quelques équipements complémentaires au contenu des boîtes, lampadaires, pompe à essence, compresseur bibendum Michelin, station-service Mobiloil, caisse et bidons d'huile Mobiloil, une remorque, des séries de panneaux de signalisation,... mais aussi des croisements et un pont (très long d'1,25 m).
Ces derniers et très rares éléments apportent beaucoup à l'agrément visuel du fonctionnement par les variations procurées.
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 10:12, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 16 Sep 2013, 19:10

j'ai fait mon précédent "post" avant d'avoir lu la question de rod.

Le circuit fait 4,4 m par 2 m .C'est pour ça que j'ai piqué la salle à manger...
il semblerait que ça commence à bien faire...

Il est vrai qu'on ne trouve pas grand chose sur le sujet, je suis également surpris. effectivement je n'ai pas trouvé d'autres vidéos que les miennes.

Il y a eu des articles dans la défunte et très belle revue "jouets de collection" dans les n° 1 et 9.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 16 Sep 2013, 19:22

Et oui Denis et Isabelle, le circuit est encore dans la salle à manger !

Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6089
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par alf77 » 16 Sep 2013, 19:33

hello
ces modèles sont très intéressants . je connaissais ce circuit grace à cette petite bible des voitures de slot .
Image
je collectionne aussi les petites voiture"de fente" :lol: surtout les jouef(+ de 150),ainsi que le modéles ho(aurora,tomy afx,ect...).
les premières voitures de circuit datent de 1898(vapeur,ressort et friction avec lanceur) et le premières électrique datent de 1899(usa et allemagne).
l'histoire des circuits routier est vraiment passionnante .
a+
alain
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 16 Sep 2013, 19:47

Extrait du catalogue des étrennes Noël 1937 de la samaritaine

Image
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 16:22, édité 3 fois.

eric-Z
Elite
Elite
Messages : 2167
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par eric-Z » 16 Sep 2013, 20:04

Voila vraiment un bel objet et un post a la hauteur. Merci !
Super le systeme "d'aiguillage" :)
A+
Z

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 16 Sep 2013, 20:08

Image

vues des différentes faces.
Sur le côté gauche, sous les vitres, on peut voir les 2 caches des charbons moteur.

Devant le pare-brise, il y a 2 molettes à visser, l'une sert à mettre en service l'éclairage des phares et l'autre le moteur.

Sous le châssis, entre les roues arrières, on voit le frotteur,capteur de courant de la polarité du centre de la piste. Ici, ce capteur a la forme d'un ressort ce qui correspond aux premiers modèles construits, avec des ailes chromées.
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 16:23, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
davofskix
Ligue
Ligue
Messages : 292
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par davofskix » 17 Sep 2013, 08:00

Bonjour LR82,

J'adore :) : Les autos sont très belles, J'ai trouvé la vidéo de la Bugatti Atlantic: superbe!
Quels sont les autres modèles?
On savait construire de très beaux jouets à l'époque, sans lésiner sur la qualité

J'imagine qu'après une période d'inactivité il faut passer un bon bout de temps pour nettoyer les rails afin que les contacts soient bon sur toute la piste!
Avez vous des photos de l'intérieur des autos?

Avatar de l’utilisateur
bullit_109
Expert**
Expert**
Messages : 852
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Ardenne 08 Ligue 05 Nord - Est
Contact :

Message par bullit_109 » 17 Sep 2013, 09:45

Jouet tout simplement merveilleux dans nos yeux d'enfants que nous sommes restés.
Et je sens dans vos commentaires et descriptions de ce circuit et ses origines, la passion. Bravo pour sa restauration. :bravo: :bravo:
TO BE OR NOT TO BE...

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 17 Sep 2013, 10:38

Bonjour,
oui, avant de monter le circuit, il faut procéder à un nettoyage des éléments de circuit.
Il faut dérouiller les picots de jonction entre les éléments.Généralement, il n' y a pas trop de problème pour avoir la continuité électrique.
La partie centrale se nettoie assez bien puisqu'elle est cuivrée. Attention à ne pas abuser car contrairement à ce que les gens pensent et disent, cette partie n'est pas en cuivre massif, il s'agit d'une fine couche déposée par galvanoplastie.
Les parties latérales avec rebord sont en fer blanc.Mais j'ai trouvé des éléments avec les 3 parties cuivrées (1ères séries?), comme j'ai trouvé des éléments avec les 3 parties en fer blanc, certainement en fin de période de production (ou pendant la seconde guerre mondiale, ou juste après , à cause de la pénurie de cuivre).
L'assemblage des parties centrale et latérales est réalisé avec des rivets, la partie centrale est isolée électriquement des parties latérales à l'aide de bandes de bakélite.

Dans chaque coffret, il y a 4 éléments droits, 11 éléments courbes et un élément courbe comportant les câbles de branchement électriques.

Ci dessous, une photo d'une vue de dessus et de dessous de l'élément courbe de circuit qui est raccordé au transformateur. Remarquez la liaison électrique entre les 2 parties latérales. C'est ce fil qu'il faut couper si on veut faire tourner 2 voitures de façon indépendante et de chaque côté de la route (elles ne font que se croiser), mais là il faut ajouter un second transformateur.

Image
Image

Ci dessous des vues plus détaillées d'une voiture et des parties intérieures:

Image
Image
Image
Image

Sur les photos de l'intérieur, vous pouvez voir le moteur avec les pignons réducteurs, le fil qui va à l'arrière est raccordé au frotteur situé sous l'auto et qui capte le courant au centre de la piste. On voit également l'ampoule d'éclairage des phares, elle est unique et diffuse la lumière par les phares creux.
Sur la platine supérieure de la bobine d'induction (à l'avant du moteur), vous voyez 2 rivets, c'est à cet endroit que le contact électrique s'effectue avec les 2 vis laiton situées sur la carrosserie, devant le pare-brise, l'une pour les phares, l'autre pour la mise en service du moteur. Généralement, il y a une lame souple au dessus du rivet ce qui permet de donner un peu de souplesse au contact, mais cette auto n'en possédait pas.
Ne regardez pas les pneus, ils sont de ma fabrication, les pneus d'origine étant inutilisables car trop secs pour monter le pont.

Une photo en gros plan qui aide à la compréhension du guidage de l'auto par la partie mobile du pare-choc:
Image

Quant à la bugatti atlantic:
https://www.youtube.com/watch?v=48iEBGi_Mwo
c'est un autre sujet, c'est une création personnelle. LR n'a produit qu'un seul modèle d'auto, c'est certainement pour cela qu'il y a eu autant de versions de couleurs différentes.
Beaucoup de collectionneurs disent qu'il s'agit d'une copie de Salmson, modèle "demi berline S4D" qui était contemporaine à la production LR. Mais Denis TRUBERT, le fils de l'inventeur m'a dit qu'en fait son père s'était inspiré de la voiture du patron, une Bugatti certainement un modèle Galibier 57, mais ils n'ont pas voulu reproduire un modèle exact pour ne pas être attaqué par le constructeur et devoir payer des royalties.

Pause
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 15:44, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 17 Sep 2013, 10:58

Hypothèses du modèle d'auto ayant pu servir à l'inspiration de la carrosserie des voitures autoroute LR:

Bugatti conduite intérieur Galibier 57

Image


Demi berline Salmson S4D
Image
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 15:59, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 17 Sep 2013, 12:23

Extraits de catalogues LR 1937 et 38 (les seuls traitant de ce jouet)
Contenu des boîtes

Image

Equipements complémentaires optionnels

Image
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 16:08, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
GuidonJr
Elite
Elite
Messages : 1422
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par GuidonJr » 17 Sep 2013, 15:36

De très beaux jouets et des infos bien intéressantes, merci, c'est magnifique.

Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6089
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par alf77 » 17 Sep 2013, 17:54

hello
dans mon livre sur les circuits routier,l'auteur explique que les voitures sur la meme voie peuvent de doubler(si il y a une des deux voitures plus rapide),c'est la partie chromé de la voiture doublé qui sert de plan de masse pour le pare-chocs . ça marche vraiment ? ,comment se règle la vitesse des voitures sur la meme piste pour avoir un modèle plus lent ?. pour son époque,ce circuit était très évolué , un tcr changement de voies avant l'heure :lol: .
a+
alain
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Heberger image" width="100" height="100" alt="Avatar de l’utilisateur" />
rod
Elite
Elite
Messages : 2007
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par rod » 17 Sep 2013, 17:57

alf77 a écrit :hello
dans mon livre sur les circuits routier,l'auteur explique que les voitures sur la meme voie peuvent de doubler(si il y a une des deux voitures plus rapide),c'est la partie chromé de la voiture doublé qui sert de plan de masse pour le pare-chocs . ça marche vraiment ? ,comment se règle la vitesse des voitures sur la meme piste pour avoir un modèle plus lent ?. pour son époque,ce circuit était très évolué , un tcr changement de voies avant l'heure :lol: .
a+
alain
Lis (tout :lol: ) attentivement Alain, LR82 a expliqué dans le détail.
Celui qui se transforme en bête, se délivre de la douleur d'être un homme.

Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6089
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par alf77 » 17 Sep 2013, 17:57

:P
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 17 Sep 2013, 18:22

alf77 a écrit :hello
dans mon livre sur les circuits routier,l'auteur explique que les voitures sur la meme voie peuvent de doubler(si il y a une des deux voitures plus rapide),c'est la partie chromé de la voiture doublé qui sert de plan de masse pour le pare-chocs . ça marche vraiment ? ,comment se règle la vitesse des voitures sur la meme piste pour avoir un modèle plus lent ?. pour son époque,ce circuit était très évolué , un tcr changement de voies avant l'heure :lol: .
a+
alain
Bonjour Alain,
l'explication est exacte, c'est ce que Louis Roussy annonçait, mais ça ne fonctionne pas. Pour que ça marche, il faut qu'une voiture soit arrêtée, et encore, c'est rare que ça marche.
Tu as raison, comme les voitures sont alimentées par le même transformateur, elles roulent pratiquement toujours à la même vitesse, ce sont les rendements différents des moteurs qui font qu'elles roulent à des vitesses différentes (voir sur la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=qv3AvgwVvSU la rouge roule plus vite que la bleue) . Par contre, on peut faire varier simultanément la vitesse des voiture à l'aide du rhéostat situé sur le transformateur.

comme j'ai déjà expliqué, il existe une solution pour jouer à 2 avec 2 voitures: couper la liaison électrique entre les 2 bords de piste et alimenter chaque côté de la route par un transformateur, placer les voitures à contre sens. bien sûr elles ne feront que se croiser !

Effectivement, pour l'époque c'était bien ! très bien, même !!
L'introduction de croisements est très sympathique. Ils sont simples mais efficaces. De part leur conception, certains collectionneurs pensaient que le changement de direction de l'aiguille devait être réalisé manuellement, mais en fait c'est l'auto qui fait le changement et là c'est super !!!

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par LR82 » 17 Sep 2013, 18:41

Je vous remercie tous pour votre accueil sur votre site.
Mais je remercie tout particulièrement rod et eric-z d'avoir insisté pour que je rédige cette page.
Je constate que votre site est très actif, énormément visité. Ma page a déjà été lu par plus de 170 personnes en 1 jour et demi !
Les résultats des statistiques Youtube de lecture de mes vidéos montent en flèche.

Je suis satisfait de pouvoir faire connaître ce magnifique et génial jouet, français de plus. La France a toujours possédé de formidables inventeurs, cocorico !!!

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

création, une Bugatti atlantic sur un circuit autoroute LR

Message par LR82 » 20 Sep 2013, 14:45

Voici un développement de la fabrication de l'auto que certains avaient trouvée sur le net :
https://www.youtube.com/watch?v=48iEBGi_Mwo

Je répète que Louis roussy n'a fait qu'un modèle d'auto, seules les couleurs varient.
Un jour, j'ai eu l'envie de faire tourner une autre auto. Les autos LR font 20 cm de long et 6 cm de large, la largeur de la route est de 15,5 cm. J'ai recherché des maquettes dont les dimensions se rapprochaient et dont la forme était compatible pour y introduire un moteur LR. L'échelle 1/24 est compatible.
Au départ, j'avais un autre critère: trouver un modèle contemporain au jouet LR, une voiture des années 30. Un autre impératif, il fallait trouver une maquette métallique pour que le courant puisse être capté de la même façon que sur les autos LR.

J'ai donc trouvé la Bugatti atlantic de chez Burago.
Je l'ai totalement démontée, j'ai éliminé le châssis plastique, les roues...
J'ai refabriqué un châssis métallique, un train avant, des jantes, des pneus, capteur de courant...Seuls le moteur et le pare-choc ont été récupérés sur une épave de LR.
Sur la 1 ère, j'avais fait un châssis en 2 parties et sur la seconde en une seule partie.

Voici quelques photos

de front, à gauche la Burago, au milieu une des 2 Bugatti atlantic fabriquées et à droite ma Bugatti aérolithe, autre modèle que j'ai fabriqué dernièrement.

Image

J'ai décapé la peinture des ailes, effectué un polissage "miroir" sur le zamak de la Burago pour avoir le contact électrique latéral comme sur la 1 ère génération de voiture LR

Image
Image

photo de mon modèle avec châssis en 2 parties
Image

photo du modèle avec châssis monobloc
Image

le modèle terminé:
Image

à côté d'une LR:
Image

Comme on peut le voir sur la vidéo, cette auto fonctionne à merveille; elle est compatible pour un fonctionnement avec une auto LR et je peux la casser sans pleurer.

Suite au prochain épisode...
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 17:26, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

création, une Bugatti aérolithe sur un circuit autoroute LR

Message par LR82 » 20 Sep 2013, 15:56

Pour occuper les longues journées du printemps pluvieux de 2013, j'ai créé un autre modèle Bugatti: l'aérolithe.
Elle est beaucoup moins connue que l'atlantic car elle n'existe plus. Il n' y a eu qu'un exemplaire de construit en 1935, c'était un prototype qui a été utilisé comme base pour la construction de l'atlantic.

Cherchez les différences:
Image

Position des phares, cache de roue arrière, calandre, barres latérales sur les bords de capot, pas d’ouïe de ventilation sur toit....

De plus ce prototype était en magnésium, c'est pourquoi cette auto possède ces arêtes dorsales si caractéristiques sur le toit et les ailes. Les différentes parties étaient assemblées par rivetage, aucune soudure n'étant possible sans enflammer l'auto.

J'ai donc décidé de faire une auto entièrement décapée pour rappeler l'aspect magnésium. Il y a eu beaucoup de travail avant d'obtenir l'effet final car la peinture cache les imperfections des moules Burago. De plus il a fallu créer des caches de roues arrières, taillés dans une plaque d'aluminium.
J'ai refait une calandre, des phares et cette fois j'y ai ajouté des ampoules 20 Volt.
Les feux arrières sont également fonctionnels, ce sont des LED rouges.
Cette auto ne possède plus une seule pièce en plastique, sauf un nouveau pare-brise.

Création de caches de roues arrières, une phase délicate, ajustage, formage, polissage,fixation:
Image
Image

Le châssis en cours de fabrication:
Image
Image

Le châssis terminé avec son train avant, les jantes tournées en laiton:
Image
Image

La voiture terminée:
Image
Image
Image
Image
Image


Suite au prochain épisode
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 18:18, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6089
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par alf77 » 20 Sep 2013, 17:29

hello
ça c'est vraiment le genre de travail que j'aime :bravo:
a+
alain
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

création, une Mercedes 300 SL sur un circuit autoroute LR

Message par LR82 » 20 Sep 2013, 18:06

Les puristes du circuit LR vont commencer à crier, oui, encore un autre modèle, cette fois une Mercedes 300 SL.
Ce n'est plus la même époque, mais j'adore cette voiture qui fait partie des plus belles voitures jamais construite au monde, alors ...

Toujours sur le même principe, je suis parti d'une maquette Burago au 1/24.
Suppression du châssis en plastique d'origine, des roues...
Fabrication d'un châssis métallique monobloc en laiton, j'aime bien cet alliage, il permet de braser des éléments, ce qui facilite le montage; et puis j'aime bien mélanger les métaux.

La carrosserie après décapage mais avant polissage:
Image



Là aussi, j'ai supprimé toutes les pièces en plastique, j'ai placé des ampoules 20 Volt pour les phares, des enjoliveurs de phare en laiton, cette fois les jantes sont en aluminium....

Auto terminée:
Image

Image
Image


Le moteur LR rentre tout juste ! chose intéressante : les portières sont restées mobiles et me permettent d'huiler les paliers gauche et droit du moteur sans démonter le châssis.
Image


terrible la face avant !!!
Image
Image

Vue de dessous, il a fallu mettre des élargisseurs de voie sur les roues arrières:
Image



Quant aux essais sur la route:
La Mercedes fonctionne moins bien que les Bugatti: elle a du mal à s'inscrire dans les virages trop serrés pour elle, les bas de caisse frottent sur le rebord de la piste au niveau du centre de l'auto ( à ce moment, c'est eux qui captent le courant, heureusement que la voiture est entièrement décapée de sa peinture) mais elle continue à tourner en chassant de l'arrière, rigolo !

Nota, j'ai fait la même en décapant uniquement les bas de caisse:
Image

Fini pour aujourd'hui.
Dernière édition par LR82 le 19 Mai 2016, 18:47, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
bullit_109
Expert**
Expert**
Messages : 852
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Ardenne 08 Ligue 05 Nord - Est
Contact :

Message par bullit_109 » 20 Sep 2013, 18:09

Magnifique réalisations, des pièces d'horlogerie Suisse. :bravo:
TO BE OR NOT TO BE...

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

la peste du Zamak

Message par LR82 » 20 Sep 2013, 19:17

Les voitures LR sont en Zamak (Zamac en français).
Le Zamak est un alliage de Zink (d'où le Z) à 95% en proportion, d'Aluminium (a) à 4%, de Magnésium (ma) présent en traces et de Kupfer (k) cuivre en allemand à 1% en proportion.
Cet alliage a la fâcheuse tendance à attraper une maladie irréversible souvent appelée " la peste du Zamak" parfois "le cancer du zamak " ou le " métal fatigue". il se fissure et fini par tomber en poussière.
Cette maladie est fréquente sur les moulages anciens, car il semblerait que cette maladie s'attrape plus facilement si l'alliage contient des impuretés de plomb et à cette époque les métaux étaient mal purifiés, le plomb serait le catalyseur de la réaction (excusez moi mais je suis chimiste).
Cette réaction agit au niveau de la structure des liaisons des atomes, la maladie génère un nouveau type de liaison qui fait augmenter le volume (qui peut aller jusqu' à 10 à 15%). Ceci explique les déformations constatées, les fissures , les cassures voir la transformation en poussière !!!!

Cette maladie est aussi déclenchée quand l'objet est conservé dans un milieu humide ( à plus de 65% de taux d'humidité) et au froid (moins de 13°C) Donc pas de cave ni de grenier !!!

Les voitures LR ne sont donc pas épargnées.
J'ai une épave atteinte, elle mesure 1,5 cm de plus en longueur sur 20 cm à la normale. INCROYABLE !!! elle est déformée de tous les côtés, fissurée.
De plus quand la voiture est atteinte, elle casse à ses points faibles, les fixations du pare-choc avant, parfois elle casse au niveau du châssis sous la calandre et quand elle est atteinte à ce point on retrouve des fissures sur les ailes avant dans les parties courbes à l'avant.
Je répète, la réaction est irréversible, vous ne pourrez pas réduire le volume de l'alliage.

J'en profite pour passer un message, maintenant que vous savez que je fabrique des modèles, si vous avez une épave de voiture LR... je recherche des moteurs, pare-choc...ne les jetez pas.

cette maladie touche une quantité importante de jouets anciens.
Donc soyez vigilants au moment de l'achat et conservez vos objets bien au chaud dans la salle à manger. Voilà une excellente argumentation...

Avatar de l’utilisateur
pbalpha83
Expert**
Expert**
Messages : 673
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Le Mans

Message par pbalpha83 » 21 Sep 2013, 18:20

un grand bravo pour ce post qui nous sort un peu de la RC ...
les nouveautés sont magnifiques et je suggère une Tucker, car avant gardiste et originale avec son phare central....
:bravo:

Heberger image" width="100" height="100" alt="Avatar de l’utilisateur" />
rod
Elite
Elite
Messages : 2007
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par rod » 21 Sep 2013, 21:38

Merci pour ce sujet riche en informations et bravo pour le travaille de transformation des Burago.
Le 300 SL est splendide.

Il est vrai que nous n’abordons jamais le problème de la conservation de nos « jouets ».
En ce qui concerne la voiture RC nous n’avons pas de soucis de dégradation du zamak.
Par contre nous devons être vigilant a l’état de nos pneus, de quelques plastiques, du lexan et de certains alliages d’aluminium (principalement chez Mantua pour l’alu).
Difficile pour certains d’entres nous de « stocker » dans la salle a manger (ce qui est mon cas, et ça ne se voit pas !!).
Celui qui se transforme en bête, se délivre de la douleur d'être un homme.

eric-Z
Elite
Elite
Messages : 2167
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Message par eric-Z » 22 Sep 2013, 12:08

Vraiment des beautes ces voitures, du travail d'artiste ! Merci de faire partager, j'adore !
:ok:
Z


Répondre

Revenir vers « Les jouets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité