circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Le forum jouets vintage
Répondre
Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Fabrication de modules d'embranchement pour circuit Auto-route LR

Message par LR82 » 12 Juil 2017, 21:29

Dans mes différents montages de circuits Auto-route LR, j’ai toujours placé des stations service avec pompes à essence ainsi que des garages. Quel dommage de ne pas pouvoir s’y arrêter pour faire le plein ou l’entretien des voitures.

A plusieurs reprises, j’ai cogité sur le sujet sans trouver de solution satisfaisante. Il y a une quinzaine de jours, j’ai échangé des informations avec un collectionneur sur le circuit autoroute de marque TIPPCO, décrit dans le post précédent. Dans son autobahn, TIPPCO propose un équipement autoroutier très intéressant : l’embranchement. Ensemble, nous avons pensé que cet accessoire pourrait répondre à nos besoins.
Jusque là, je m’étais interdit d’utiliser des commandes électriques pour manœuvrer les aiguilles de changement de direction de mes différents modules, croisement, giratoire…Je voulais conserver le concept que Louis Roussy avait choisi avec son croisement : c’est la voiture en mouvement qui engendre la rotation de l’aiguille de changement de direction. J’ai déjà eu l’idée de placer un électro-aimant dans mon module de giratoire, mais j’avais trouvé une autre solution qui n’en nécessitait pas. Cette fois, je n’ai pas trouvé de solution, donc j’ai accepté de faire une nouvelle entorse au concept initial.

CONCEPTION :
Aussitôt, j’ai fait des dessins pour déterminer le rayon de courbure de l’embranchement de sortie du circuit ainsi que la longueur minimale de l’aiguille mobile ouvrant l’accès à l’embranchement. Il fallait intégrer plusieurs contraintes :
-1ère contrainte : il faut que l’aiguille s’ouvre sans dépasser l’axe médian de la route (pour laisser le passage à une voiture arrivant en sens inverse)
-2ème contrainte : il faut que l’espace entre l’aiguille et la bordure de l’embranchement soit suffisant pour laisser le passage de la voiture, évidemment ! Ce n’était pas évident car la route LR est étroite et comme l’aiguille rotative est droite, elle restreint l’espace dans la partie courbe.
-3ème contrainte : il faut placer l’électro-aimant dans un triangle réduit dont la dimension est imposée par le rayon de courbure de l’embranchement
-4ème contrainte : l’électro-aimant doit pouvoir ouvrir et refermer l’aiguille. Il ne suffit pas d’inverser le courant dans la bobine pour que ça fonctionne, je vous laisse chercher la solution, la vidéo et les photos vous aideront.
-5ème contrainte : il faut déterminer l’emplacement de l’électro-aimant pour que ses forces d’attraction et de répulsion soient suffisantes pour manœuvrer l’aiguille. Simultanément, il faut également que l'angle d’ouverture de l’aiguille permette le passage de la voiture.
Après tous ces calculs, j’ai choisi de construire un module d’embranchement monobloc dont la longueur correspond à 1,5 fois la longueur d’un tronçon droit LR ; J’ai conservé le rayon de courbure des tronçons LR ; Ces 2 choix facilitent l’intégration dans l’assemblage d’un circuit. J’ai choisi que la largeur de la route sur l’embranchement soit égale à la moitié de celle de la route LR, ainsi les tronçons LR découpés sont tous utilisables.


Image

CONSTRUCTION :
Très rapidement, j’ai construit le 1er module d’embranchement. Les parties les plus délicates à construire sont l’aiguille, son axe de rotation et l’embase de l’axe. Il faut être très précis pour l’aiguille reste toujours parallèle à la piste (même en rotation), sinon c’est le court-circuit électrique. Il faut limiter les jeux, faire des soudures parfaitement perpendiculaire entre l’aiguille et son axe.

Le second module de l’embranchement permet le retour sur la piste. Il est identique au 1er dans sa géométrie ; la seule différence est l’absence de bobine : en effet, c’est la voiture en mouvement qui ouvre la porte et une voiture roulant sur le circuit principal qui la referme.

Il a fallu oser couper en 2 des éléments de piste LR, tronçons droits et courbes (facile avec une scie à chantourner).

Ensuite, j’ai fabriqué un tronçon de piste permettant la coupure de l’alimentation électrique ; ainsi la voiture s’arrête sur son inertie, une fois qu’elle l’atteint (environ 40cm). Vous le repérerez facilement sur les photos , il est blanc.

Une fois que la voiture a fait le plein, pour qu’elle puisse repartir, il suffit de réalimenter électriquement le tronçon de piste compris entre le tronçon de coupure électrique et le module de sortie de l’embranchement, ce tronçon étant isolé électriquement du reste du circuit.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

le module de sortie d'embranchement pour retrouver le circuit principal, sans bobine, simplement équipé d'une butée d'ouverture d'aiguille:
Image

ESSAIS :
Je pense qu'il faut commencer par regarder la vidéo:
https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=vCqYbe0jeag


Une bonne et une mauvaise surprise:

-La bonne : Lorsque la bobine n’est pas alimentée électriquement et que l’aiguille d’entrée vers l’embranchement est fermée, j’ai été heureux de constater que lorsqu’une voiture roule et qu’elle dépasse l’axe de rotation de l’aiguille, la force d’appui du pare-choc de la voiture est suffisante pour faire ouvrir l’aiguille. Ainsi la voiture qui suivra ira « faire le plein ». A voir dans la vidéo.
Par contre tout est possible, la bobine est là pour piloter à souhait le parcours des voitures.

-La mauvaise : en entrant sur l’embranchement, il arrive que la voiture aille heurter la bobine. Pourtant l’espace est largement suffisant (+10mm par rapport à la largeur maximale du pare-choc).
Interprétation : je pense que la voiture touche l’aiguille ouverte, puis heurte la bordure à droite, la partie mobile du pare-choc de la voiture LR corrige l’orientation des roues, envoyant la voiture tout droit dans la bobine.
La solution : simple, ajouter une balustrade de protection devant la bobine.

Image

Image



BILAN :

Les essais sont globalement concluants.
Bientôt, je vais avoir un beau circuit avec des voitures qui iront faire le plein.


Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

extraits de catalogues Jouets et étrennes "au Printemps"

Message par LR82 » 26 Juil 2017, 18:09

Voici 2 nouvelles publicités pour l'Auto-route LR.

extrait du catalogue Jouets et étrennes "au Printemps" Noël 1936:

Image

La seconde extraite du catalogue Jouets et étrennes "au Printemps" Noël 1937:
plus jolie, avec des couleurs.
Notez le gendarme à sifflet; dans les coffrets, on rencontre plus souvent le gendarme au bras levé.
Il y a même un bidon d'huile Mobiloil sur la route!

Image

Avatar de l’utilisateur
fg
Elite
Elite
Messages : 1680
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : noisy le grand

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par fg » 26 Juil 2017, 21:04

Merci de nous avoir fait découvrir ce circuit
Les autos sont magnifiques

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Bibliographie d'époque traitant de l'Auto-Route LR

Message par LR82 » 28 Juil 2017, 16:30

Il y a longtemps que je voulais le faire, présenter des extraits de catalogues d'époque, surtout des grands magasins parisiens, où apparaît le circuit Auto-route LR.
J'ai décidé de vous les présenter en ordre chronologique, par année.

Rappelons que Louis Roussy a annoncé la sortie de cette nouveauté pendant l'été 1936, les parutions débutent donc dans les catalogues de vente de jouets de décembre 1936 (et étrennes 1937, ce qui est une source de confusion).

Parution Noël 1936


Catalogue "Au Printemps"
Image

Catalogue "Au Bon Marché"
Image


Catalogue "Au Louvre"

Image

Catalogue "aux Trois Quartiers"
Image


Catalogue "Bazar de l'Hotel de Ville Paris"
Image

Catalogue "A la Samaritaine"
Image



Parution Noël 1937

Catalogue "Au Printemps"
Image

Catalogue "Au Bon Marché"
Image

Catalogue "aux Trois Quartiers"
Image

Catalogue "Jouets Decré à Nantes"
Image



Parution Noël 1938

Catalogue "Au Bon Marché"
Image

Catalogue "aux Trois Quartiers"
Image

Catalogue "Comptoir d'électricité franco-belge 1938"
Image

Catalogue "Mestre et Blatgé"
Image



Après Noël 1938

Je n'ai pas retrouvé de parution dans les catalogues de ces grands magasins dans les années 40.
Par contre, L'Auto-Route LR est toujours présentée dans le catalogue LR pour les revendeurs à la fin des années 40.

La revue "Science et vie" a sorti un magazine sur les jouets scientifiques en Décembre 1949 (n°387).
L'Auto-Route LR est citée, la photo associée montre 2 voitures entièrement peintes (seconde génération) accompagnées d'un transformateur de courant LR de cette époque.Voir ci dessous:
Image

Mes Constats:

-A l'époque, il n'y avait aucune concurrence sur les prix de vente entre les différents magasins ! (tarifs imposés par le fabricant ou entente?)

-Chaque magasin a créé sa propre illustration du jouet et l'a modifiée chaque année !

-Une légère évolution du tarif de vente du coffret avec transformateur qui valait 260 Francs à sa sortie en 1936 et 275 F pour les années 1937 et 38.

-Le gendarme présenté est toujours le gendarme au sifflet, alors qu'on trouve plus fréquemment le gendarme au bras levé.

-Les illustrations montrent toujours une piste circulaire (composée de 12 tronçons courbes), au départ de la production les coffrets ne possédaient pas de tronçon droit; ceux-ci étaient proposés en option.

-Heureusement pour les collectionneurs de l'Auto-Route LR, l'argus des voitures LR n'a pas évolué dans les mêmes proportions que les tarifs de vente à l'époque des jouets Citroën en tôle (échelle 1/10ème) ou l'Alfa-Roméo P2 de CIJ. En 1936, le coffret Auto-Route LR avec transfo valait 260F et l'Alfa-Roméo C.I.J. se vendait 85 F (modèle sans personnage et sans éclairage, le plus courant). Maintenant, ce jouet en très bel état d'origine s'échange fréquemment à 4000 €, seriez vous prêts à acheter un coffret LR pour presque 12000 € ?
Autre comparaison, toujours en 1936, la voiture LR seule valait 80 F(95 F en 1937) alors que l'Alfa-Roméo valait 85 F, seriez vous prêts à acheter une voiture LR pour 3760 € ? Pourquoi une telle évolution ? Et quand on voit qu'un carton d'emballage vide de voiture jouet Citroën au 1/10ème se vend maintenant 1400€...??? Il faut avouer que ces jouets CIJ sont magnifiques.

Pour terminer ce post, si vous avez trouvé d'autres publicités d'époque, merci de nous les faire partager, soit en direct sur le forum, soit par messagerie privée, je les mettrai en ligne. Merci par avance.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

période de fabrication de l'Auto-route LR

Message par LR82 » 26 Sep 2017, 19:13

En consultant un site célèbre de vente aux enchères, j'ai trouvé une photo intéressante. C'est une nouvelle preuve que la fabrication de ce jouet a duré jusqu'en 1949, au moins...
Nul doute que la "carte grise" contenue dans le coffret a été renseignée avec la date de Noël de l'année à laquelle le jouet a été offert.

Image

Je profite de ce post pour dire que depuis quelques temps, on peut trouver un nombre grandissant de mises en vente de jouets Auto-route LR, voitures et coffrets. Par contre, les vendeurs annoncent des prix de départ qui n'ont rien à voir avec les prix de vente habituels de ce jouet. D'ailleurs ces articles restent présents à la vente depuis des mois !!! D'où sortent ils ces prix !!! et même pour des épaves !!!

Avatar de l’utilisateur
Tractoricou
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 11221
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Contact :

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par Tractoricou » 26 Sep 2017, 20:06

comme toujours c'est bien expliqué et bien documenté :ok:

Avatar de l’utilisateur
tontonOlive
Elite
Elite
Messages : 1920
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Haute-Normandie

Re: période de fabrication de l'Auto-route LR

Message par tontonOlive » 26 Sep 2017, 20:13

LR82 a écrit :
26 Sep 2017, 19:13
En consultant un site célèbre de vente aux enchères, j'ai trouvé une photo intéressante. C'est une nouvelle preuve que la fabrication de ce jouet a duré jusqu'en 1949, au moins...
Nul doute que la "carte grise" contenue dans le coffret a été renseignée avec la date de Noël de l'année à laquelle le jouet a été offert.

Image

Je profite de ce post pour dire que depuis quelques temps, on peut trouver un nombre grandissant de mises en vente de jouets Auto-route LR, voitures et coffrets. Par contre, les vendeurs annoncent des prix de départ qui n'ont rien à voir avec les prix de vente habituels de ce jouet. D'ailleurs ces articles restent présents à la vente depuis des mois !!! D'où sortent ils ces prix !!! et même pour des épaves !!!
Bonsoir :)

Superbe le "bon de livraison du Père Noël" :!:

Ces documents d'époque sont toujours importants pour retrouver l'historique de nos collectors fétiches :ok:

Concernant le prix de nos convoitises, le fait d'évoquer dans le post précédent des valeurs a pu être "pris pour argent comptant" malheureusement...

Le fait d'évoquer une perspective même complètement irréaliste fait tourner les têtes parfois...

Le soufflet retombera si la porte du four est ouverte trop souvent :wink:

A+ Olivier

PS: si cela a pour effet de faire découvrir des passions...
La passion des autos n'a pas de taille ou d'échelle. Dans les grandes, j'aime la mini parce qu'elle est petite... Dans les petites j'aime les 1/8 parce qu'elles sont grandes!

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: période de fabrication de l'Auto-route LR

Message par LR82 » 27 Sep 2017, 21:47

tontonOlive a écrit :
26 Sep 2017, 20:13

Bonsoir :)

Concernant le prix de nos convoitises, le fait d'évoquer dans le post précédent des valeurs a pu être "pris pour argent comptant" malheureusement...

Le fait d'évoquer une perspective même complètement irréaliste fait tourner les têtes parfois...

Le soufflet retombera si la porte du four est ouverte trop souvent :wink:

A+ Olivier

PS: si cela a pour effet de faire découvrir des passions...
TontonOlive a peut être raison, c'était la première fois que je parlais "d'argent" dans le sujet.
certainement une erreur de ma part !
Et pourtant à aucun moment, je n'ai abordé le sujet "estimation" de ce jouet.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Circuit automobile Marklin autoroute 1934 autobahn 13301 Märklin

Message par LR82 » 27 Sep 2017, 22:34

Le 21/5/16, j'avais fait un post sur ce sujet.

extrait du catalogue Marklin:

Image

J'avais posté des liens vers des vidéos trouvées sur le net.
Depuis, j'ai fait une révision générale de ma voiture et j'ai décidé de faire une vidéo.
Le circuit est délicat à mettre en oeuvre, mais dès que les "rails" sont bien ajustés, le fonctionnement est très fiable; la voiture, malgré sa grande vitesse,ne sort jamais de la piste, elle est parfaitement guidée et maintenue sur les rails.

rappels: la voiture mesure 19 cm et le moteur électrique fonctionne en 20 volt max.
A cette tension, la vitesse est impressionnante. en faisant les calculs à partir de la vidéo, à 20 volt, elle roule à 1,3 mètre par seconde( soit 4,7 km/h), vitesse moyenne sur un circuit de 5,25 m avec la présence d'un pont.

Voici ma vidéo: pendant la vidéo, certaines séquences sont filmées avec une tension de 15 Volt et d'autres à 20.
Mon circuit correspond à la version 13301 G/3 de l'extrait de catalogue.
https://youtu.be/i5PuoSJZDR0

J'adore ce jouet, mais les possibilités de création de circuit sont limitées. De plus, les éléments de piste sont coûteux. Beaucoup plus chers que les éléments d'Auto-route LR...Stop

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

course voiture Auto-route L.R contre autobahn Marklin 13301

Message par LR82 » 06 Oct 2017, 00:40

J'ai eu envie de comparer les vitesses d'une voiture du circuit Auto-route LR et celle du circuit Marklin Autobahn 13301.

Image


Il m'était impossible de construire des circuits de longueurs identiques.
Le circuit autoroute LR encercle le circuit Marklin car les rayons de courbures sont plus importants.
Dans la vidéo le circuit Auto-route LR mesure 638 cm et le circuit Marklin mesure 525 cm.

Image


Voici la vidéo:
https://youtu.be/Hgz5tv7wwm8

Une alimentation électrique commune anime les 2 voitures (20 Volt pendant la vidéo).
Visuellement, on peut penser que la voiture Marklin roule plus vite, certainement parce que les rayons de courbure sont plus petits.
Seul le chronométrage permet de faire un comparatif fiable.
J'ai effectué les calculs de vitesse sur les temps de parcours de 4 tours consécutifs.

Au final, c'est une égalité parfaite, les 2 voitures roulent à 127 cm par seconde.
Dernière édition par LR82 le 06 Oct 2017, 15:27, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
tontonOlive
Elite
Elite
Messages : 1920
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Haute-Normandie

Re: course voiture Auto-route L.R contre autobahn Marklin 13301

Message par tontonOlive » 06 Oct 2017, 08:12

LR82 a écrit :
06 Oct 2017, 00:40
J'ai eu envie de comparer les vitesses d'une voiture du circuit Auto-route LR et celle du circuit Marklin Autobahn 13301.

Image

Il m'était impossible de construire des circuits de longueurs identiques.
Le circuit autoroute LR encercle le circuit Marklin car les rayons de courbures sont plus importants.
Dans la vidéo le circuit Auto-route LR mesure 638 cm et le circuit Marklin mesure 525 cm.

Voici la vidéo:
https://youtu.be/Hgz5tv7wwm8

Une alimentation électrique commune anime les 2 voitures (20 Volt pendant la vidéo).
Visuellement, on peut penser que la voiture Marklin roule plus vite, certainement parce que les rayons de courbure sont plus petits.
Seul le chronométrage permet de faire un comparatif fiable.
J'ai effectué les calculs de vitesse sur les temps de parcours de 4 tours consécutifs.

Au final, c'est une égalité parfaite, les 2 voitures roulent à 127 cm par seconde.
Bonjour,

Qui plus est, c'est une vitesse réaliste, 80 à 100km/h à l'échelle 1/1. Pour l'époque, c'était une vitesse très élevée :!:

A+Olivier
La passion des autos n'a pas de taille ou d'échelle. Dans les grandes, j'aime la mini parce qu'elle est petite... Dans les petites j'aime les 1/8 parce qu'elles sont grandes!

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: course voiture Auto-route L.R contre autobahn Marklin 13301

Message par LR82 » 06 Oct 2017, 15:55

tontonOlive a écrit :
06 Oct 2017, 08:12

Bonjour,

Qui plus est, c'est une vitesse réaliste, 80 à 100km/h à l'échelle 1/1. Pour l'époque, c'était une vitesse très élevée :!:

A+Olivier

Oui, c'est même plus que 100 km/h.
127 cm/s fait 4,6 km/h; comme c'est une échelle 1/24, ça nous donne une vitesse de 110 km/h à l'échelle 1.
On est encore loin de la vitesse annoncée par Louis Roussy à la sortie de l'Auto-route LR, 200 km/h.

Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

courrier intéressant de Louis Roussy du 30 juillet 1936

Message par LR82 » 20 Fév 2018, 18:18

Bonjour aux collectionneurs de l'Auto-route LR,

Le weekend dernier, j'ai acheté un lot de catalogues anciens de jouets de différentes marques. Parmi ce lot, j'ai eu le plaisir de découvrir un courrier de Louis Roussy à un de ses clients.
Le courrier, daté du 30 Juillet 1936, est très intéressant, on pourrait presque le qualifier d'historique, à double titre.

1-Louis Roussy y fait la promotion de sa grande nouveauté, "L'Auto-route LR". Ce qui permet d'affirmer que le jouet était déjà en vente à cette date.

2-En lisant le courrier, on ressent l'inquiétude du Patron Louis Roussy, dans le contexte historique des grandes grèves du Front Populaire de mai et Juin 1936; grèves qui ont abouti à la signature des célèbres accords de Matignon en juin 1936, avec de grandes conquêtes pour le monde ouvrier:
-forte augmentation des salaires (10 à 15%)
-obtention de 2 semaines de congés payés.
-réduction de la durée légale hebdomadaire du temps de travail, passant de 48 à 40 heures.
-et plein d'autres nouveaux acquis sociaux.

On ressent la crainte fondée du patron, de voir l'inflation repartir à la hausse et ses difficultés à fixer le prix de vente de ses jouets. L'histoire montrera qu'il avait bien raison.
Bonne lecture.

Image

Tableau de l'évolution de l'inflation en France pendant les années 1930
Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Nouveauté LR82 pour 2018

Message par LR82 » 20 Fév 2018, 18:47

Pour faire le pendant de l'annonce faite par louis Roussy en 1936, de sa grande nouveauté "l'Autoroute LR" , je vous annonce beaucoup plus modestement ma nouveauté 2018: j'espère pouvoir vous présenter prochainement, un nouvel accessoire routier de mon invention.
Un peu de patience, il reste du boulot de construction!
Il y avait longtemps que je vous avais présenté une fabrication.
Juste pour dire que je n'ai pas abandonné !

Avatar de l’utilisateur
Rabbit31
Elite
Elite
Messages : 1092
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Montauban (82)

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par Rabbit31 » 20 Fév 2018, 20:43

Belle prise, voisin :wink:

Pour des objets de cette époque, c'est sûr que les documents sont aussi importants que les circuits eux-mêmes.

:wink:
Rabbit31

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

accessoires de la station service CIP Mobiloil

Message par LR82 » 05 Mai 2018, 15:55

Louis Roussy a commercialisé une boîte d'accessoires pour station essence.

Image

Un revendeur de jouets anciens, passionné de l'Auto-route LR, m'a prêté (oui prêté !) un fond de cette boîte. Grâce à lui, MERCI Georges, j'ai pu réaliser des copies pour créer des décors de fond de vitrine.

Ma 1ère vitrine regroupe les accessoires LR de la station service CIP/Mobiloil : pompe à essence fixe, pompe à essence mobile, coffre à bidons d'huile, bidon d'huile. Il me manque uniquement le compresseur Michelin avec son Bibendum, d'ailleurs je le recherche et si un collectionneur en possède un en double...

Image

Image

Image

Voici les photos de mon second diorama.
La station Shell, avec des voitures LR et ma transformation de Bugatti Aérolithe "LR".
Devant elle, se trouve un projet de nouvelle "Bugatti/LR" cabriolet. Les ouvriers se demandent encore comment ils vont la construire, car il leur manque le châssis, la direction et la motorisation, affaire à suivre...

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

La remorque Auto-route L.R (Louis Roussy)

Message par LR82 » 01 Juil 2018, 16:26

Au catalogue LR de mai 1937, on voit apparaître en option une remorque pour les voitures.

Image

Image

Cette remorque est alors équipée de jantes à rayons, identiques à celles de la pompe à essence mobile et à celles de la Bugatti Resistex.
Les jantes sont peintes en rouge alors que la remorque est bleue.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'année suivante, au catalogue de Septembre 1938, LR commercialise une nouvelle remorque, avec de nouvelles jantes pleines sans rayon.
Et LR propose d'ajouter une bâche à la remorque.

Image

Image


Image

Image

Image

Image

La bâche est démontable. Il suffit de retirer le support métallique fabriqué comme celui des wagons LR de la même époque.

Image

Seules les voitures Auto-route LR de première génération (avec les ailes chromées) peuvent accepter ces remorques.
En effet les voitures des générations suivantes ne seront plus équipées du trou fileté et du petit boulon en laiton vissé à la pointe arrière de l'auto.
On peut donc penser que la production de cette remorque a été courte, jusqu'à l'avant guerre, comme les voitures chromées; ceci explique certainement sa rareté.

Avatar de l’utilisateur
Tractoricou
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 11221
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Contact :

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par Tractoricou » 06 Juil 2018, 09:36

vraiment le meilleur sujet ouvert sur RCmagvintage depuis ses débuts :bravo:

belles photos, c'est bien documenté, bien expliqué !!!
Bref j'ai l'impression de consulter un livre sur ce sujet, génial et bravo :bravo: :bravo: :bravo: :bravo:

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Les accessoires de l'Auto-route L.R (Louis Roussy)

Message par LR82 » 22 Oct 2018, 19:22

Les accessoires de l'Auto-route LR sont difficiles à trouver.
Après de longues années de recherche, j'ai enfin trouvé le compresseur avec le Bibendum Michelin.
Ma collection est maintenant presque complète. :lol:

Image


Sur la photo suivante vous pouvez voir tous les accessoires du garage LR:
-Le coffret à bidons d'huile Mobiloil, avec bidon posé sur le couvercle.
-La pompe à essence mobile (rouge).
-Les pompes à essence fixe.
-Le compresseur Michelin avec son Bibendum.


Image


L'ensemble des accessoires de garage LR était vendu dans un petit coffret commun.

Image


Cette année aura été fructueuse, une remorque, une nouvelle pompe à essence fixe et le compresseur. :D :lol:
L'année n'est pas finie...

Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Mystère des différents n° de plaque d'immatriculation des voitures LR

Message par LR82 » 11 Jan 2019, 17:35

Je profite de ce post pour souhaiter à tous ses lecteurs, une très bonne année 2019. et pour les collectionneurs, je leur souhaite plein de nouvelles trouvailles, LOUIS ROUSSY, bien sûr. :D

Il y a longtemps que je cherche à élucider le mystère des numéros de plaque d'immatriculation des voitures LR.
Pour le moment, je n'ai pas trouver la solution.
Ma démarche: j'ai effectué un relevé de l'ensemble des différents n° retrouvés sur les voitures de ma collection, ainsi que celles de différents collectionneurs, merci pour leur aide. J'ai également fait les mêmes relevés sur les voitures que j'ai vu sur les sites de vente en ligne du WEB.
Bien sûr il ne faut choisir que les voitures dont on est sûr de l'authenticité. Il faut écarter de ce relevé les voitures douteuses, repeintes, recomposées (châssis et carrosserie).

Mes constats:
1- Ce numéro est toujours composé de 4 chiffres, qui sont toujours suivi des 2 lettres" LR".
2- Seuls les chiffres 0 , 2 , 5 , 6 et 9 sont utilisés. :o
3- Le chiffre 0 est toujours présent et en deuxième position. Je pense que c'est pour une raison pratique: la plaque est fixée sur la voiture par 2 petites vis ; l'un des 2 trous est effectué au centre du 0. Cette solution évite que la tête de vis cache le chiffre s'il avait été différent du 0.
4- Un même chiffre n'est jamais utilisé 2 fois dans le numéro. par exemple "2025LR" n'est pas utilisé.
5- Constat important: toutes les voitures entièrement peintes (dites de 2ème génération) portent le même numéro de plaque d'immatriculation. C'est 9052LR. :o
6- Donc, seules les voitures chromées (dites de 1ème génération) sont concernées par cette diversité de numéro.
7- Par-contre, il existe des voitures chromées (dites de 1ème génération) qui possèdent le n° 9052LR, commun à toutes les voitures entièrement peintes (dites de 2ème génération).
8- A ce jour, j'ai identifié 9 numéros différents.
9- Parmi ces différents numéros, il ne semble pas y avoir de lien entre le n° de la plaque et la couleur des voitures. Puisque certaines voitures de couleurs différentes portent le même n°.

Après avoir fait ces constats, j'ai calculé le nombre de combinaisons possibles avec les 5 chiffres.
Sachant que le chiffre 0 (zéro) est toujours en deuxième position, le calcul est effectué comme s'il y avait uniquement 4 chiffres possibles dans la combinaison.
Sur le Web, j'ai trouvé un outil mathématique "générateur de permutations" qui m'a indiqué que pour 4 éléments , il y a 24 résultats.

Vu le faible nombre de combinaisons, il m'a été simple de vérifier le résultat.
J'ai créé un tableau qui regroupe toutes les combinaisons possibles et j'ai identifié les différents numéros que j'ai relevé.

Image


Conclusion/ questions:
Le mystère n'est pas encore élucidé. :( :oops: :roll:
Est-ce que tous les numéros possibles de la combinaison ont existé?

Il faut poursuivre le travail d'inventaire pour essayer de retrouver de nouveaux numéros.
Aussi, j'invite tous les propriétaires de voitures LR à me communiquer leurs informations, n° de plaque, couleur de la voiture. Soit par les posts du forum, soit par la messagerie personnelle du forum. J'insiste auprès de ceux qui posséderaient des n°nouveaux.
Je mettrai à jour ce tableau à chaque nouvelle trouvaille.

Pourquoi toutes les voitures entièrement peintes (dites de 2ème génération) portent le même numéro de plaque d'immatriculation, 9052LR ? Est-ce uniquement un simplification dans la fabrication?
Est ce que ces plaques avec des n° différents étaient montées au hasard ??? simplement pour différencier les autos et éviter que des enfants d'une même famille aient des voitures et des cartes grises renseignées avec des n° d'immatriculation identiques ?

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Mystère des différents n° de plaque d'immatriculation des voitures LR

Message par LR82 » 11 Jan 2019, 17:42

J'oubliais de dire une chose.
Si quelqu'un trouve un début d'explication au mystère (grâce aux relevés du tableau), il faut qu'il nous fasse partager ses idées.
Il y a des gens qui adorent les casse tête. Défoncez-vous !!!! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Tractoricou
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 11221
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Contact :

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par Tractoricou » 12 Jan 2019, 18:47

mon sujet préféré sur le forum :ok: :ok: :ok:

c'est bien expliqué, bien documenté, bref c'est parfait :bravo: :bravo:

Avatar de l’utilisateur
bullit_109
Expert**
Expert**
Messages : 852
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Ardenne 08 Ligue 05 Nord - Est
Contact :

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par bullit_109 » 12 Jan 2019, 19:05

D'accord avec tracto, j'adore ce sujet que je suis assidument, dès qu'un post est ajouté. :bravo: :ok: :ok:
TO BE OR NOT TO BE...

Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6091
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par alf77 » 12 Jan 2019, 19:30

Bonjour cher vous (no6)
Même si cela n'est pas de la rc ancienne j'ai beaucoup de plaisir à suivre ce post très bien documenté et écrit . Parmi mes vices :twisted: , je pratique aussi le slot ancien , marque préféré "jouef" , mais je fait aussi dans le slot ho (1/64 , 1/72 et 1/87 ) , sans compter une douzaine de moto/cyclo sport ancien (Marque préféré "flandria") .
a+
Je ne suis pas un no , je suis un homme libre :mrgreen: (patrick mc goohan le prisonnier no6).Je suis entrain de me revoir la série du prisonnier :lol:
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Mystère des différents n° sous le châssis des voitures LR

Message par LR82 » 13 Jan 2019, 12:18

Je continue dans mes recherches de l'historique de ce jouet,

Après avoir parlé des numéros des plaques d'immatriculation, voici les numéros inscrits sous le châssis.
Un petit nombre de voitures porte un n° inscrit manuellement à l'aide d'une encre noire parfaitement indélébile. Ce marquage est situé au centre du châssis, à l'emplacement où on retrouve généralement l'étiquette "Fabrication française".

Image


Mes constats: ce marquage ne semble existé que sur des voitures de 2ème génération, voitures entièrement peintes, construites après la seconde guerre mondiale.

A ce jour, je n'ai pu relever que 6 numéros.
471119, 471028, 48224, 47923, 47106 et 47116.

Rapidement, on peut penser que les 2 premiers chiffres correspondent à l'année de fabrication. 1947 ou 1948.
Avec le même raisonnement, les 3 ou 4 derniers chiffres peuvent correspondent au mois, suivi du jour du mois.

Le marquage pourrait donc être du type AAMMJJ.

Exemple pour le n°471119, correspondrait une date de fabrication du 19 Novembre 1947.
48224 pourrait être 24 Février 1948.
47106 pourrait être 6 Octobre 1947, plutôt que 06 Janvier 1947.

Ce serait plus logique car la production devait se concentrer en fin d'année. Ce qui se vérifie avec nos 6 n°, il y aurait 5 n° de fabrication entre Septembre et Novembre.

Comme dans mon post précédent, j'invite tous les propriétaires de voitures LR à me communiquer leurs informations, n° de plaque, couleur de la voiture et éventuel n° manuscrit sous le châssis. Soit par les posts du forum, soit par la messagerie personnelle du forum. J'insiste auprès de ceux qui posséderaient des nouveaux n°.
Je mettrai à jour ce post avec vos trouvailles.

Conclusion: Si cette relation entre le n°sous le châssis et la date de fabrication est correcte, ce serait une nouvelle preuve de fabrication de voitures en 1948.

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Mystère des différents n° sous le châssis des voitures LR

Message par LR82 » 13 Jan 2019, 15:15

Le collectionneur qui m'a communiqué le n° de châssis 47106 vient de me contacter pour apporter des précisions en me joignant une photo de cette voiture mais également celle du n° 47116. :ok: :bravo:
Image
Image

Dans mon post précédent, j'avais un doute sur l'interprétation du numéro 47106.
J'avais écrit 47106 pourrait être 6 Octobre 1947, plutôt que 06 Janvier 1947.

J'aurais pu avoir le même doute avec le n° 47116 car il n'y avait aussi que 3 chiffres après 47, l'année.
La photo lève le doute car il est noté 4711-6.
N° qui correspond certainement à une date de fabrication du 6 Novembre 1947

Je continue donc à penser que le marquage doit correspondre à la date de fabrication de la voiture. Le marquage étant du type AAMMJJ. (année mois jour) :D

Quand on rame, on avance plus vite à plusieurs :!: !!! :bravo:

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

n° sous le châssis des voitures LR

Message par LR82 » 14 Jan 2019, 23:29

Je constate que les 2 sujets "n° de plaque d'immatriculation" et "n° sous le châssis" suscitent l'intérêt des collectionneurs.
Plusieurs collectionneurs m'ont communiqué de nouvelles informations sur l'identification de leurs voitures.
Ils n'ont pas trouvé de nouveaux n° de plaque d'immatriculation.
J'ai reçu un nouveau n° de châssis.
Une voiture fabriquée le 18 Septembre 1947

Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Mystère des différents n° de plaque d'immatriculation des voitures LR

Message par LR82 » 15 Jan 2019, 19:11

Le sujet passionne : Un collectionneur vient de retrouver un nouveau n° de plaque d'immatriculation. :D :ok: :bravo:
le 2096LR

Bravo et merci au découvreur. Merci Patrick. :ok: :bravo:
Continuez :D

Image

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: Nouvelle observation, un n° sous le pare-choc d'une voiture

Message par LR82 » 16 Jan 2019, 22:25

En faisant mes recherches actuelles de n° de plaque d'immatriculation, de n° manuscrit sous le châssis, je viens de faire une nouvelle découverte sur une de mes voitures. :D
J'ai trouvé un marquage sous le pare-choc d'une voiture, marquage fait à l'encre noire indélébile comme celle utilisée pour faire le marquage de la date de fabrication, sous le châssis . :o
il est marqué 45

Image

Est ce que cela signifie que cet élément ou que la voiture a été fabriquée en 1945 ?

Cette voiture est particulière car c'est une des rares voitures entièrement peinte, même sous le châssis. J'ai toujours eu du mal à classer ces voitures dans l'ordre de production. Je les avais considérées comme pouvant être "la 3 ème génération". Je me demande si je n'ai pas fait une erreur. :oops: :oops:

la voiture avec le n°45 est à gauche d'une autre voiture totalement peinte dans une nuance de bleu différente.

Image

Image

Caractéristiques de ces 2 voitures (et d'une troisième non présente sur les photos)
-Ces voitures ne portent pas de n° manuscrit sous le châssis. L'une des 2 a un logo "Fabrication française" à l'emplacement des marquages manuscrits déjà rencontrés.
Or ce logo est uniquement présent sur les voitures chromées (dites de 1ère génération). Je n'en ai jamais vu sur des voitures totalement peintes sauf sous le châssis (dites de 2ème génération).
- ces voitures portent une plaque d'immatriculation de type laiton à rebord proéminent arrondi sur le pourtour de la plaque.
- ces voitures portent le n° d'immatriculation 9052LR, comme toutes les voitures totalement peintes sauf sous le châssis (dites de 2ème génération).
- les chiffres et les lettres 9052LR sont peints en blanc, comme toutes les voitures totalement peintes sauf sous le châssis (dites de 2ème génération). Point important, sur les voitures chromées ces chiffres et lettres ne sont jamais peints, le laiton est apparent.

Pour info: les voitures de 2ème génération peuvent posséder 2 types de plaque, soit en laiton à rebord proéminent arrondi sur tout le pourtour , soit en laiton sans rebord et avec les chiffres et lettres peints en blanc .

Ma conclusion:
Toutes ses observations m'incitent à penser que ces voitures entièrement peintes (même sous le châssis) pourraient être les 1ères voitures refabriquées après guerre.

Il faudrait les appeler de 2ème génération et remettre en cause les dénominations déjà utilisées.

Comme ces voitures sont rares, on pourrait peut être les appeler " génération transition" ?

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 135
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

La belle histoire de la voiture LR de Patrick

Message par LR82 » 18 Jan 2019, 11:58

C'est en 1949 que Patrick se voit offrir pour Noël un coffret "Auto-Route LR".
Imaginez-vous la joie d'un enfant de 9 ans de pouvoir jouer avec un tel jouet juste après guerre ! :D

Assez rapidement Patrick s'est lassé de voir la voiture rouge toujours tourner sur le même circuit ovale, Il a donc décidé de construire une route non refermée, plus ou moins droite, faite de tronçons de piste mélangés droits et courbes. Aux commandes du transformateur électrique, il lançait la voiture à pleine vitesse qui terminait souvent sa course sur la moquette du salon. La voiture a beaucoup fonctionné ainsi, faisant des aller-retours. Elle en conserve des traces d'usure et des éclats de peinture sur la carrosserie.

Patrick qui n'aimait pas beaucoup la couleur rouge a décidé un jour de la repeindre partiellement en blanc et vert. :o

Image


De très nombreuses années plus tard, Patrick a ressorti la petite voiture multicolore de son carton. Elle fonctionnait encore!
Patrick avait alors nettement plus de temps libre, il fit des recherches et découvrit mes vidéos d’Auto-Route LR ainsi que cette page de forum. Pour lui, ce fut le point de départ d’un nouvel engouement pour ce jouet.

Ci dessous, photo du circuit installé pour Noël 2013.
Image

Aujourd'hui, elle trône au milieu de quelques autres voitures. Bientôt, elle va pouvoir rouler sur une nouvelle piste beaucoup plus conséquente, agrémentée d’un pont, croisements, rond-point, bifurcations, une voie de dégagement vers une station essence ...
Bien sûr, elle restera toujours la favorite.


Patrick connaît tout d'elle. Il sait qu'elle a été fabriquée le 6 Novembre 1947 car elle est marquée sous le châssis 4711-6. Elle a été achetée à Toulon le 13 Mai 1949, avec pour preuve son récépissé de déclaration parfaitement renseigné à cette date, avec tampon et cachet officiel. Elle a été achetée chez Degréane, il s'agissait d'un magasin d'électricité sur le boulevard de Strasbourg, juste en face du lycée Peiresc et qui avait l'exclusivité de la vente de la marque L.R pour la ville de Toulon.
Ceci nous montre que ce jouet, très cher pour l'époque, pouvait rester quelques temps en magasin avant d'être vendu.
Belle histoire de pouvoir retracer aussi précisément l’histoire de la petite voiture multicolore de Patrick.
Elle aura eu une belle vie, elle a toujours accompagné Patrick au fil des multiples événements qui ont émaillé la vie de son propriétaire.

Image

Image

Il est rare de trouver des voitures pour lesquelles on serait capable de retracer l'intégralité de leur histoire. Je remercie Patrick d'avoir accepté de nous faire partager ces informations très personnelles. Merci également pour les photos.


Répondre

Revenir vers « Les jouets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité