circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Le forum jouets vintage
Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 110
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Fabrication de modules d'embranchement pour circuit Auto-route LR

Message par LR82 » 12 Juil 2017, 21:29

Dans mes différents montages de circuits Auto-route LR, j’ai toujours placé des stations service avec pompes à essence ainsi que des garages. Quel dommage de ne pas pouvoir s’y arrêter pour faire le plein ou l’entretien des voitures.

A plusieurs reprises, j’ai cogité sur le sujet sans trouver de solution satisfaisante. Il y a une quinzaine de jours, j’ai échangé des informations avec un collectionneur sur le circuit autoroute de marque TIPPCO, décrit dans le post précédent. Dans son autobahn, TIPPCO propose un équipement autoroutier très intéressant : l’embranchement. Ensemble, nous avons pensé que cet accessoire pourrait répondre à nos besoins.
Jusque là, je m’étais interdit d’utiliser des commandes électriques pour manœuvrer les aiguilles de changement de direction de mes différents modules, croisement, giratoire…Je voulais conserver le concept que Louis Roussy avait choisi avec son croisement : c’est la voiture en mouvement qui engendre la rotation de l’aiguille de changement de direction. J’ai déjà eu l’idée de placer un électro-aimant dans mon module de giratoire, mais j’avais trouvé une autre solution qui n’en nécessitait pas. Cette fois, je n’ai pas trouvé de solution, donc j’ai accepté de faire une nouvelle entorse au concept initial.

CONCEPTION :
Aussitôt, j’ai fait des dessins pour déterminer le rayon de courbure de l’embranchement de sortie du circuit ainsi que la longueur minimale de l’aiguille mobile ouvrant l’accès à l’embranchement. Il fallait intégrer plusieurs contraintes :
-1ère contrainte : il faut que l’aiguille s’ouvre sans dépasser l’axe médian de la route (pour laisser le passage à une voiture arrivant en sens inverse)
-2ème contrainte : il faut que l’espace entre l’aiguille et la bordure de l’embranchement soit suffisant pour laisser le passage de la voiture, évidemment ! Ce n’était pas évident car la route LR est étroite et comme l’aiguille rotative est droite, elle restreint l’espace dans la partie courbe.
-3ème contrainte : il faut placer l’électro-aimant dans un triangle réduit dont la dimension est imposée par le rayon de courbure de l’embranchement
-4ème contrainte : l’électro-aimant doit pouvoir ouvrir et refermer l’aiguille. Il ne suffit pas d’inverser le courant dans la bobine pour que ça fonctionne, je vous laisse chercher la solution, la vidéo et les photos vous aideront.
-5ème contrainte : il faut déterminer l’emplacement de l’électro-aimant pour que ses forces d’attraction et de répulsion soient suffisantes pour manœuvrer l’aiguille. Simultanément, il faut également que l'angle d’ouverture de l’aiguille permette le passage de la voiture.
Après tous ces calculs, j’ai choisi de construire un module d’embranchement monobloc dont la longueur correspond à 1,5 fois la longueur d’un tronçon droit LR ; J’ai conservé le rayon de courbure des tronçons LR ; Ces 2 choix facilitent l’intégration dans l’assemblage d’un circuit. J’ai choisi que la largeur de la route sur l’embranchement soit égale à la moitié de celle de la route LR, ainsi les tronçons LR découpés sont tous utilisables.


Image

CONSTRUCTION :
Très rapidement, j’ai construit le 1er module d’embranchement. Les parties les plus délicates à construire sont l’aiguille, son axe de rotation et l’embase de l’axe. Il faut être très précis pour l’aiguille reste toujours parallèle à la piste (même en rotation), sinon c’est le court-circuit électrique. Il faut limiter les jeux, faire des soudures parfaitement perpendiculaire entre l’aiguille et son axe.

Le second module de l’embranchement permet le retour sur la piste. Il est identique au 1er dans sa géométrie ; la seule différence est l’absence de bobine : en effet, c’est la voiture en mouvement qui ouvre la porte et une voiture roulant sur le circuit principal qui la referme.

Il a fallu oser couper en 2 des éléments de piste LR, tronçons droits et courbes (facile avec une scie à chantourner).

Ensuite, j’ai fabriqué un tronçon de piste permettant la coupure de l’alimentation électrique ; ainsi la voiture s’arrête sur son inertie, une fois qu’elle l’atteint (environ 40cm). Vous le repérerez facilement sur les photos , il est blanc.

Une fois que la voiture a fait le plein, pour qu’elle puisse repartir, il suffit de réalimenter électriquement le tronçon de piste compris entre le tronçon de coupure électrique et le module de sortie de l’embranchement, ce tronçon étant isolé électriquement du reste du circuit.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

le module de sortie d'embranchement pour retrouver le circuit principal, sans bobine, simplement équipé d'une butée d'ouverture d'aiguille:
Image

ESSAIS :
Je pense qu'il faut commencer par regarder la vidéo:
https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=vCqYbe0jeag


Une bonne et une mauvaise surprise:

-La bonne : Lorsque la bobine n’est pas alimentée électriquement et que l’aiguille d’entrée vers l’embranchement est fermée, j’ai été heureux de constater que lorsqu’une voiture roule et qu’elle dépasse l’axe de rotation de l’aiguille, la force d’appui du pare-choc de la voiture est suffisante pour faire ouvrir l’aiguille. Ainsi la voiture qui suivra ira « faire le plein ». A voir dans la vidéo.
Par contre tout est possible, la bobine est là pour piloter à souhait le parcours des voitures.

-La mauvaise : en entrant sur l’embranchement, il arrive que la voiture aille heurter la bobine. Pourtant l’espace est largement suffisant (+10mm par rapport à la largeur maximale du pare-choc).
Interprétation : je pense que la voiture touche l’aiguille ouverte, puis heurte la bordure à droite, la partie mobile du pare-choc de la voiture LR corrige l’orientation des roues, envoyant la voiture tout droit dans la bobine.
La solution : simple, ajouter une balustrade de protection devant la bobine.

Image

Image



BILAN :

Les essais sont globalement concluants.
Bientôt, je vais avoir un beau circuit avec des voitures qui iront faire le plein.


Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 110
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

extraits de catalogues Jouets et étrennes "au Printemps"

Message par LR82 » 26 Juil 2017, 18:09

Voici 2 nouvelles publicités pour l'Auto-route LR.

extrait du catalogue Jouets et étrennes "au Printemps" Noël 1936:

Image

La seconde extraite du catalogue Jouets et étrennes "au Printemps" Noël 1937:
plus jolie, avec des couleurs.
Notez le gendarme à sifflet; dans les coffrets, on rencontre plus souvent le gendarme au bras levé.
Il y a même un bidon d'huile Mobiloil sur la route!

Image

Avatar de l’utilisateur
fg
Elite
Elite
Messages : 1521
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : noisy le grand

Re: circuit Auto-route L.R (Louis Roussy) l'ancêtre du slot car

Message par fg » 26 Juil 2017, 21:04

Merci de nous avoir fait découvrir ce circuit
Les autos sont magnifiques

Avatar de l’utilisateur
LR82
Ligue
Ligue
Messages : 110
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Bibliographie d'époque traitant de l'Auto-Route LR

Message par LR82 » 28 Juil 2017, 16:30

Il y a longtemps que je voulais le faire, présenter des extraits de catalogues d'époque, surtout des grands magasins parisiens, où apparaît le circuit Auto-route LR.
J'ai décidé de vous les présenter en ordre chronologique, par année.

Rappelons que Louis Roussy a annoncé la sortie de cette nouveauté pendant l'été 1936, les parutions débutent donc dans les catalogues de vente de jouets de décembre 1936 (et étrennes 1937, ce qui est une source de confusion).

Parution Noël 1936


Catalogue "Au Printemps"
Image

Catalogue "Au Bon Marché"
Image


Catalogue "Au Louvre"

Image

Catalogue "aux Trois Quartiers"
Image


Catalogue "Bazar de l'Hotel de Ville Paris"
Image

Catalogue "A la Samaritaine"
Image



Parution Noël 1937

Catalogue "Au Printemps"
Image

Catalogue "Au Bon Marché"
Image

Catalogue "aux Trois Quartiers"
Image

Catalogue "Jouets Decré à Nantes"
Image



Parution Noël 1938

Catalogue "Au Bon Marché"
Image

Catalogue "aux Trois Quartiers"
Image

Catalogue "Comptoir d'électricité franco-belge 1938"
Image

Catalogue "Mestre et Blatgé"
Image



Après Noël 1938

Je n'ai pas retrouvé de parution dans les catalogues de ces grands magasins dans les années 40.
Par contre, L'Auto-Route LR est toujours présentée dans le catalogue LR pour les revendeurs à la fin des années 40.

La revue "Science et vie" a sorti un magazine sur les jouets scientifiques en Décembre 1949 (n°387).
L'Auto-Route LR est citée, la photo associée montre 2 voitures entièrement peintes (seconde génération) accompagnées d'un transformateur de courant LR de cette époque.Voir ci dessous:
Image

Mes Constats:

-A l'époque, il n'y avait aucune concurrence sur les prix de vente entre les différents magasins ! (tarifs imposés par le fabricant ou entente?)

-Chaque magasin a créé sa propre illustration du jouet et l'a modifiée chaque année !

-Une légère évolution du tarif de vente du coffret avec transformateur qui valait 260 Francs à sa sortie en 1936 et 275 F pour les années 1937 et 38.

-Le gendarme présenté est toujours le gendarme au sifflet, alors qu'on trouve plus fréquemment le gendarme au bras levé.

-Les illustrations montrent toujours une piste circulaire (composée de 12 tronçons courbes), au départ de la production les coffrets ne possédaient pas de tronçon droit; ceux-ci étaient proposés en option.

-Heureusement pour les collectionneurs de l'Auto-Route LR, l'argus des voitures LR n'a pas évolué dans les mêmes proportions que les tarifs de vente à l'époque des jouets Citroën en tôle (échelle 1/10ème) ou l'Alfa-Roméo P2 de CIJ. En 1936, le coffret Auto-Route LR avec transfo valait 260F et l'Alfa-Roméo C.I.J. se vendait 85 F (modèle sans personnage et sans éclairage, le plus courant). Maintenant, ce jouet en très bel état d'origine s'échange fréquemment à 4000 €, seriez vous prêts à acheter un coffret LR pour presque 12000 € ?
Autre comparaison, toujours en 1936, la voiture LR seule valait 80 F(95 F en 1937) alors que l'Alfa-Roméo valait 85 F, seriez vous prêts à acheter une voiture LR pour 3760 € ? Pourquoi une telle évolution ? Et quand on voit qu'un carton d'emballage vide de voiture jouet Citroën au 1/10ème se vend maintenant 1400€...??? Il faut avouer que ces jouets CIJ sont magnifiques.

Pour terminer ce post, si vous avez trouvé d'autres publicités d'époque, merci de nous les faire partager, soit en direct sur le forum, soit par messagerie privée, je les mettrai en ligne. Merci par avance.

Répondre

Revenir vers « Les jouets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité