Pour que la teinte se fasse tintin

Les trucs et astuces pour bien restaurer

Modérateur : Animateur restauration

Avatar de l’utilisateur
Oldneusk
Découverte
Découverte
Messages : 59
Inscription : 18 Nov 2015, 07:18

Pour que la teinte se fasse tintin

Message par Oldneusk » 25 Jan 2019, 08:07

Hello,

Je fais appel aux apprentis chimistes... Quand des plastiques blancs (type Asso, SG Space, Traxxas ou Double) ont été teintés (action d'un gout esthétique plus que douteux très à la mode dans les années 90'), peut-on faire machine arrière soit en re-teintant en blanc soit avec un produit miracle qui retire la teinture?

Merci


Avatar de l’utilisateur
alf77
Champion du monde
Champion du monde
Messages : 6073
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00

Re: Pour que la teinte se fasse tintin

Message par alf77 » 25 Jan 2019, 12:25

Hello
Il est peut être possible de décolorer le plastique en utilisant de l'eau oxygéné de forte concentration (produit pour les coiffeurs) , cette eau sert à reblanchir les plastiques jauni par les soleil . Il suffit de placer le plastique à blanchir dans cette eau et ensuite de la placer sous le soleil ou sous une lampe UV . Le miracle se produit , le plastique redevient blanc ou ceux d'une autre couleur reprennent leur teinte d'origine , exemple , une voiture de slot jouef (matra bleu gendarmerie) devenue verte a retrouvé son bleu d'origine après quelque heures au soleil . Il ,faut voir si cela élimine les teintures :?: .
a+
alain
si dieu créa les hommes
Samuel colt les a rendu égaux
Samuel walker"colt",1814/ 1862

Avatar de l’utilisateur
landjump78
Découverte
Découverte
Messages : 54
Inscription : 01 Jan 1970, 01:00
Localisation : Brive la Gaillarde

Re: Pour que la teinte se fasse tintin

Message par landjump78 » 25 Jan 2019, 13:35

Bonjour, effectivement la méthode de alf est très bonne pour les jaunissements des plastiques, c'est souvent dû à la modification de structure en surface des plastiques par en particulier par la lumière et les uv, donc avec des produits oxydants puissants comme l'eau oxygénée on y arrive.
Par contre pour les colorations volontaires ( c'est àdire colorée par le modéiste et non colorée dans la masse par le fabriquant)c'est un autre problème, tout depend de la nature de la matière plastique , du colorant, et du type de réaction entre le colorant et la matière plastique ( fixation dans les pores de la matière ou reaction covalente avec le polymère, et dans ce dernier cas on ne peut rien faire )
Donc dans le cas comme souvent il s'agit d'une imprégnation du colorant dans la matière et ou une réction de surface, il faut donc trouver le produit ( solvant chloré ou non , organique, bases, acides....)capable de rentrer dans les pores de la matière et de solubiliser le colorant , tout en n'attaquant pas la matière plastique.
Donc il faut bien sûr connaitre la nature des matières plastiques, et regarder dans les tableaux de compatibilité chimique pour trouver les solvants qui n'attaquent pas les matières plastiques et qui peuvent solubiliser le colorant....et faire des essais car par nature on ne connait pas la nature du colorant

Par exemple le polycarbonate est fortement attaqué par la soude caustique, et completement soluble dans le chloroforme, donc il ne faudra pas les utiliser , et il faudra faire des essais avec les autres solvants réputés compatibles, et à tempéature ambiante et en elevant la température.
Un autre exemple le polypropylène on peut utiliser un nombre incroyable de solvants, acides et autres....mais c'est aussi une matière qui se colore avec difficulté !

Comme vous l'aurez compris, il n'y a pas de méhode miracle, mais il faut procéder avec ce type d'approche pour trouver le bon solvant qui sera efficace sans attaquer la matière plastique, et donc de faire de nombreux essais.
Bon courage.

Répondre

Revenir vers « Techniques de restauration »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité